Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum Caserne du Bourbonnais-Auvergne
Point de rassemblement de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais-Auvergne
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La tour de guet
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Entrée de la Caserne -> Remparts et porte d'entrée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sidonie114



Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308

MessagePosté le: 12/08/2011 10:15:31    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revue du message précédent :

Sidonie écoute Laurentide.
Etre blottie contre lui lui fait du bien.
Lui parler de ses problèmes lui fait du bien.
Entendre ses paroles lui fait du bien.
Comme toujours, il sait ce qu'il faut lui dire, il ne juge pas, ne critique pas, ne conseille pas. Il sait trouver les mots justes, les mots qui trouvent écho en elle.
Il lui dit d'écouter son coeur.

La jeune femme se redresse légèrement et le regarde d'un air un peu triste.


Je ne suis pas certaines qu'écouter mon coeur serait la chose la plus raisonnable à faire en ce moment même.

Elle rougit légèrement. Ca y est, elle en a trop dit. Elle ne devrait pas. Penser à ses enfants, à sa famille, voilà ce qu'elle devrait faire. Mais là ...

Sid baisse les yeux, elle a peur qu'il lise en elle ce qu'elle sait devoir garder secret.

La jeune femme soupire. Elle reste silencieuse un long moment, toujours blottie contre lui, profitant de ce moment de paix qui ne durera pas, quoi qu'elle fasse.
Revenir en haut
laurentide
Brigadier Res
Brigadier Res

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2006
Messages: 12 477
Village: Montbrisson
PC: 8

MessagePosté le: 12/08/2011 15:13:30    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Elle se redresse, des larmes laisse paraître un visage triste.
C`est peut mais nous sommes dans la bonne voie, je continu a la réconforter de ma chaleur humaine.
Ses peut mais de bon cœur.
L`incertitude gagne sur la raison, que faire?

Il n y a pas de presse Sid, chaque jour a sa raison d`être. Il faut juste regarder les pours et les contres et telle une balance voir le résultat.
Puisque Bernadotte est en campagne, tu as amplement le temps de prendre une décision.
Qui sera le bien pour tous. Les enfants comme lui et surtout toi. Tous comprendra le bien de cette décision.


Elle traverse de dure moment, parfois nous sommes devant un mur, nous ne savons pas quoi faire?
Le plus simple est de le contourner, mais a la vue de se mur nous ne voyons pas la solution.
Le temps sera le remède a cette douleur.
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 13/08/2011 10:34:33    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie l'écoute, le coeur battant. Il lui dit de ne pas prendre de décision à la légère, de peser le pour et le contre. Qu'elle saura prendre la bonne décision pour son époux, ses enfants et pour elle.

Elle est surprise ... il n'a pas compris ce qu'elle voulait lui dire. Ou bien peut-être que si, justement, et qu'il lui donne ainsi la seule réponse raisonnable.

Elle balance entre déception et soulagement. Il ajoute quelque chose: Prendre chaque jour comme il vient.

Oui, il a raison! Qu'importe ce qu'il ressent, il est là, près d'elle, il a soutient et la réconforte. Après tout, c'est tout ce qui compte vraiment. Le temps des réponses et des décisions viendra bien assez tôt.

Elle s'écarte de lui à regret. Ne pas rendre les choses encore plus compliquées qu'elles ne le sont. Attendre. Ce qui doit être sera ou ne sera pas... seul le temps le dira.

Elle affiche un air résolu et lui sourit


Oui Lau, tu as probablement raison, comme toujours. Ce genre de décision n'est pas à prendre à la légère. Mon coeur balance entre devoir et amour ...
elle rougit légèrement en prononçant ces mots mais se reprend et continue ... Heureusement comme tu le dis si bien j'ai du temps devant moi, rien ne presse. Et puis, tu es là pour moi, je ne suis pas seule.

Elle lui sourit d'un sourire franc, sincère. Ses larmes ne coulent plus. Elle est soulagée. Pour le meilleur ou pour le pire, elle s'est confiée à lui et se sent libérée d'un énorme poids. Le reste sera plus plus tard.

Elle lui pose un léger baiser sur la joue et lui dit
Merci
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 13/08/2011 11:13:18    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Bernadotte faisait une petite promenade sur les remparts de la caserne, afin de se changer les idées. Il contemplait le paysage en rêvassant, songeant au discours de la duchesse qui résonnait encore dans son esprit. 


Au loin, il aperçut son épouse dans les bras de Laurentide.  Son regarde s'assombrit, mais il ne fonça pas vers le couple et préféra détourner le regard de cette scène, si pathétique à ses yeux. Il regarda l'horizon, la main droite serrant le pommeau de son épée.
_________________
Revenir en haut
laurentide
Brigadier Res
Brigadier Res

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2006
Messages: 12 477
Village: Montbrisson
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 04:09:55    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Le temps fait déjà sont effet, jadis elle était triste, maintenant un léger sourire se laisse entrevoir.
Déchiré entre deux émotions, l`amour et le devoir.
Vision tout de fois différente entre l`homme et la femme.
Un parle avec sa logique et l autre écoute avec ses émotions.
Trop souvent, la situation fait en sorte qu`un faussé se creuse, oui c`est cela m humanités.

Oui Sid, très souvent le cœur est appelé a se balancer de la sorte, comme la houle sur un bateau.
C`est pas donné a tous d avoir le pied marin.
Il y a une certitude, je suis ton ami et je serai toujours la pour toi, tel un père pour sa fille.
L`amitié est une richesse, un bien réel dans un monde incertain.


Elle m`offre un bisou sur la joue, suivit d un léger sourire.
Tel un nuage qui vient de passer sous le soleil, son visage rayonne a nouveau.
Soulager de voir la joie de vivre a nouveau, je suis heureux pour elle.
Profitons du beau temps.

Je regarde a l`horizon, a la recherche d`animaux a observer lorsque je vois une silhouette au loin.
Il me semble reconnaitre Bern. Mais pourquoi reste-t-il si loin?
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 07:20:22    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie écoute attentivement les propos de Laurentide. Comme toujours, il sait exactement quoi dire pour la sortir d'une situation inextricable, avec douceur mais fermeté. Voilà, avec quelques mots choisi avec soin, il a remis les choses à leur place. C'est probablement mieux ainsi, pour tout le monde.

Elle éclate de rire lorsqu'elle entend

[quote=Laurentide]
Il y a une certitude, je suis ton ami et je serai toujours la pour toi, tel un père pour sa fille. [/quote]

Elle lui répond d'un air taquin

Voyons Lau, t'es quand même pas un vieillard, n'exagérons rien!! Ou alors, tu es très bien conservé pour un grand-père.

Elle lui fait un clin d'œil. En un sens, la jeune femme est soulagée. Il reste son ami, il sera toujours là pour elle. Qu'importe s'il lui faut refouler cette petite flamme qui brûle pour lui tout au fond de ses pensées. Il a raison, l'amitié sincère est un bien précieux qu'il lui faut chérir comme un trésor. Ne surtout rien gâcher.

Il regarde à l'horizon et elle suit son regard. Une silhouette se détache, silhouette familière. Son coeur manque un battement. Elle reconnait son époux, et elle perçoit, même de loin, la tension lui nouer les épaules.

Elle soupire et dit


Et bien, je pense que nous y voilà Lau ... Bern est là-bas et semble tendu. Il a du nous apercevoir. Je te laisse, il est temps de mettre certaines choses au point avec lui.

Elle se lève et lui presse brièvement la main avant de l'embrasser à nouveau sur la joue. Puis elle s'éloigne le coeur un peu lourd pour aller retrouver son mari. Elle s'approche de lui discrètement et se place à ses côtés.

Bonjour toi ... J'espérais bien tu viendrais. Je pense que nous devons parler. On marche un peu?

_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 09:07:55    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Les pensées perdues vers l'horizon, là bas, vers le nord du duché, Bernadotte ne vis pas sa femme arriver auprès de lui.  La main de la jeune femme se posa sur la sienne, puis celle ci l'embrassa sur la joue.


Bern se tourna alors et répondit: "Avec plaisir." Bern emboîta le pas de son épouse et demeura silencieux, attendant qu'elle ouvre la conversation
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 15:48:01    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie garde le silence un long moment, ne sachant trop comment aborder le problème. Bernadotte en dit rien, ne la regarde même pas. Elle respire un bon coup puis dit d'une voix froide.

J'ai bien reçu ta missive. Tu te doutes bien que je suis consternée par cette nouvelle.

Elle lui jette un regard en coin. Il semble nerveux, tendu. C'est mal barré. Elle continue

Je ne comprends même pas comment tu oses me demander ça. Notre expérience moulinoise ne t'a-t-elle donc pas suffi?


Il reste impassible, seule sa mâchoire crispée indique qu'il l'a bien entendue. Sid sent malgré elle la colère monter à nouveau. Elle se planta devant lui, les larmes aux yeux.

Bern, tu m'avais promis!
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 18:34:54    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Bern écoutait son épouse et la regarda: " Ce n'est pas une situation aussi simple que tu peux le croire... Thiers est une cité différente de Moulins, plus vivante, plus ouverte au monde. Amaelle m'avait déjà touché deux mots de la garnison qui allait mal. Je comptais prendre une décision après les combats, de sortes à ce que nous puissions en discuter sereinement, trouver une solution tous les deux mais au cours d'une conversation, Anakin m'a demandé une réponse immédiate, alors je n'ai pas pu refuser..."


Sido avait des larmes dans les yeux et Bern la regarda: Dieu qu'il s'en voulait de lui faire subir toutes ces peines, et ces changements... désormais plus question de faire machine arrière. Il repris: "Je me souviens de ma promesse... mais Thiers fut jadis une garnison une des plus grandes garnisons de notre armée... et elle est devenue l'ombre d'elle même... Je veux y apporter mon aide et mon expérience, durablement... afin de voir une garnison suffisamment forte pour aider nos armées au combat..."


Bern pris son épouse par les épaules et le couple se tourna vers l'horizon: "Là bas, aux frontières de notre duché, il y'a des meutes d'hommes assoiffés de sang et de haine.... si une seule de nos garnison n'est pas en mesure de répondre à l'appel des armes qu'adviendra t-il du duché?? Les villes tomberont les unes après les autres, les maisons seront saccagées, les hommes, les femmes et les enfants seront massacrés... Voilà pourquoi je veux aider Thiers... Je ne suis pas seulement un soldat d'Aurillac, mais un soldat de la COBA... du duché en entier... Nous disons toujours que la COBA est une grande famille, en famille il faut s'épauler, coûte que coûte... Me comprends tu??"


Le jeune homme regardait son épouse, attendant une réponse... positive ou non.
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 20:42:33    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie écoute les arguments de son mari. Comme elle l'avait prévu, il parle de grandeur passée de la garnison, grandeur qu'il se sent tout à fait prêt et capable de restaurer. Il parle de massacres, de sang ... Il compare la Coba à une grande famille, il parle de frères de soeurs ...

Sidonie a déjà entendu tout cela et, pour être honnête, elle n'en peu plus de tous ces discours moralisateurs. Elle regarde son mari, dépitée et lui dit


J'ai déjà entendu tout ça, tous ces discours grandiloquents sur la grande famille qu'est la Coba, nos frères, les sacrifices ... On dirait un discours du nouveau conseil. J'ai prêté serment moi aussi, et je donnerai tout, jusque ma propre vie pour servir mon duché. Tu le sais aussi bien que moi alors arrête de me parler sur ce ton condescendant, on gagnera du temps.

Vois-tu, moi je garde en mémoire un autre discours, tout aussi important sinon plus encore à mes yeux. Le discours qu'un certain diacre a prononcé le jour de notre mariage. Il nous a fait jurer de nous aimer, de nous chérir, de veiller l'un sur l'autre jusqu'à ce que la mort nous sépare. Je n'ai pas oublié tout cela, mais toi ... y a des jours où je me le demande.


Elle s'arrête un peu, tente de reprendre la maitrise de ses émotions, sans grand succès.

Bern, je sais à quel point tu es engagé dans la Coba, et c'est tout à ton honneur. Mais je te rappelle que tu t'es engagée vis-à-vis de moi, et vis-à-vis des enfants. Nous aussi nous avons besoin de toi. Et toi, tu pars en mission. C'est ton devoir et je ne t'en veux pas ... mais essaie au moins de comprendre. Les enfants ne comprennent pas tout cela, ils sont trop petits. Du haut de leur 5 ans, ils ne voient qu'une chose: papa n'est jamais là et maman est malheureuse. Quand nous sommes partis pour Moulins, ils étaient trop jeunes pour comprendre et cela n'a donc pas eu trop d'incidence sur eux. Mais maintenant, ils comprennent que quelque chose n'est pas normal. Nous avons trouvé un équilibre à Aurillac, les enfants y sont aussi heureux que possible. Ils ont besoin de repères et tu ne peux pas les leur enlever du jour au lendemain.

J'ai moi même trouvé une seconde famille à la garnison d'Aurillac, j'ai trouvé ma place et je me sens utile. Aurillac mérite autant que Thiers d'avoir des soldats motivés. Les habitants d'Aurillac aussi ont besoin de soldats prêts à risquer leur vie pour les défendre. Alors oui, aller prêter main forte à nos frères sur le front, aucun problème. Mais cela n'exige pas un déménagement.

Elle le regarde. Elle a parfois du mal à le reconnaitre, tant le berger gai et insouciant qu'il était a changé.

Bern, je t'aime, tu le sais ... mais tu m'en demande trop. Tu ne peux pas me demander de plaquer ce fragile équilibre que j'ai pu créer pour les enfants et moi. Je ne le ferai pas, je n'en ai pas la force et je n'en ai pas le droit.


Elle se détourne de lui. Elle ne veut pas qu'il la voie pas pleurer, qu'il sente sa faiblesse. Elle se doit d'être forte, pour les enfants mais aussi pour elle, pour rester elle-même. Quelles qu'en soient les conséquences.
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 21:15:23    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Bernadotte écoutait attentivement son épouse. La jeune femme était au bout du rouleau, épuisée physiquement par les gardes et les tâches de la maison et les enfants.


Il avait passé tellement dans ces murs, ou à arpenter les terres du BA, qu'il semblait en avoir oublier ses devoirs les plus sacrés... Mais ô combien il aimait la jeune femme qui se tenait devant lui... Il regarda l'horizon et songea aux deux beaux enfants qu'ils avaient: combien de temps avait il passé avec eux??... Père trop souvent absent, affectueux certes mais peu présent, il ne les avait pratiquement pas vu grandir. Les seules choses qu'il avait d'eux étaient des dessins, cachés dans une large poche intérieure de sa vareuse de campagne, et leurs portraits dans un médaillon.... Maigre bilan...


Côté militaire, il était passé de l'image d'un gradé froid, presque inhumain à celle d'un brigadier proche de ses hommes mais ferme... Bern regardait l'horizon fixement puis se tourna vers son épouse: "Je comprends ton point de vue, et ne peux que l'accepter.... Je ne peux te forcer ni toi, ni les enfants à venir à Thiers avec moi....mais je ne veux pas vous abandonner non plus..." Bern s'interrompit, marcha quelques pas: si c'était de la logistique, le problème aurait été résolu en une pirouette, songea t-il... il repris lentement: "Peut être pourrions nous dire aux enfants que je suis parti pour un très longue mission à Thiers et toi tu resterais à Aurillac avec eux?? Nous pourrions nous retrouver tous les deux en ces murs, même si je n'aime pas cela... la caserne c'est la caserne... sans aucun endroit véritable endroit à nous...."


Le brigadier soupira, visiblement exaspéré de cette situation qu'il jugeait trop compliquée.... 
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 21:30:52    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie serre les poings, la rage monte en elle. Il n'a rien compris. C'est désespérant à quel point les hommes peuvent faire la sourde oreille.

Il lui propose une alternative, l'air presque content de lui. Elle n'en croit pas ses oreilles ... Elle se retourne vers lui et le toise d'un regard glacial.


C'est hors de question! Trop facile! Je ne fais pas cela pour moi, mais pour notre familles, les enfants en premier. Ce que tu propose, c'est rien moins que de les abandonner, tant que tu peux aller faire mumuse dans ta nouvelle garnison et que tu peux continuer à voir ta femme de temps en temps, même si c'est pas l'idéal parce que pas très intime.

Elle rit jaune

Non Bernadotte, écoute moi bien. J'en ai plus qu'assez de passer toujours en dernier lieu, plus qu'assez de tes pirouettes, plus qu'assez de cette attitude hautaine que tu prends vis à vis de nous. Tu ne peux pas continuer à nous considérer comme des objets personnels que tu transbahuterait d'un endroit à un autre selon ton bon plaisir, juste pour pouvoir te sentir pèpère et confortable où que tu ailles. Nous avons des sentiments, des envies, des désirs nous aussi. Alors voilà, à mon tour de te mettre devant un choix: tu restes à Aurillac avec ta famille, ou tu pars à Thiers ... seul.

Sid refoule ses larmes. Ne pas craquer. Elle doit être forte, pour ses enfants. Il en va de leur bonheur à tous les 3.
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 21:52:06    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Bern ne fut pas surpris de la réaction de son épouse mais semblait bien déterminé à ne pas changer d'avis... Pour le bien de l'armée, celui du duché et un peu le sien... depuis quelques temps, il s'ennuyait dans sa garnison... songeant à même à quitter l'armée... et là il fallait qu'il refuse la perspective de carrière qu'on lui proposait dans le nord du duché?? 


Bern fit volte face: "Sido, ma chérie, tes cris ne changeront rien, je partirais pour la garnison de Thiers... je te demande donc de respecter ma décision comme je respecte ton choix de rester à Aurillac... même si cela me coûte de vous laisser seul..." Le Brigadier prit les mains de son épouse et lui dit en la regardant dans les yeux: "Quoiqu'il arrive ma Sido, quelque soit les distances qui peuvent nous séparer, je vous aime plus que tout... toi et les enfants... Ne crois pas que je vais à Thiers pour mon bon plaisir... ca tu te tromperais.... Je t'aime Sido..."
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 21:59:06    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie sent son coeur se serrer en entendant les paroles de son époux. Froid et indifférent à sa peine, il campe sur sa position et persiste dans sa décision de quitter Aurillac.

Elle retire ses mains et s'éloigne de lui à reculons, tremblante de colère et de désespoir mélangés.

Ne me dis pas que tu nous aimes alors que tu nous abandonnes! Je ne te permets pas. Vas-y, pars, laisse nous nous débrouiller sans toi ... ça fait des mois qu'on se débrouille de toute façon. Et moi qui pensais que tu aimais tes enfants ... je me suis bien trompée.

Elle secoue la tête, atterrée par ce qui arrive.

Va-t-en Bern, si tu n'es pas capable de renoncer à une carrière pour le bonheur des tiens, tu n'as plus rien à faire ici.

Et, n'y tenant plus, la jeune femme s'éloigne en courant, laissant enfin les larmes couler.
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/08/2011 22:07:31    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Bernadotte n'eut même pas le temps de dire mots, lorsque son épouse le quitta brutalement. Le sous officier se retenait de pleurer sur son sort... il avait trop tiré sur la corde visiblement...


Il quitta la tour de guet, à pas lents, vers les quartiers de sa garnison
_________________
Revenir en haut
sidonie114
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 5 308
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 15/08/2011 07:43:59    Sujet du message: La tour de guet Répondre en citant

Sidonie ralentit l'allure en arrivant près de la tour de guet. Elle aperçoit Laurentide toujours assis sur le muret, regardant le ciel.

Elle essuie ses larmes du revers de sa manche, s'approche de lui et lui dit d'une petite voix


Voilà, c'est fait ... Bern est parti. Je n'ai pas su le convaincre de rester auprès de nous.

Soupire profondément

Bon, si on se remettait à notre projet, histoire de penser à autre chose?

Sidonie se dirige vers la table, mais son regard accroche au loin la silhouette de son mari qui s'éloigne d'un pas lourd, le dos raide, sans jeter un seul regard en arrière, vers elle. C'en est trop, les jambes de la jeune femme la trahissent et elle tombe à genoux dans la cour pavée. Elle enfouit son visage dans ses mains tremblantes et laisse éclater sa douleur, indifférente à tout le reste.

Bern
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 10:39:35    Sujet du message: La tour de guet

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Entrée de la Caserne -> Remparts et porte d'entrée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13  >
Page 10 sur 13

Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.
Marquer tous les forums comme lus
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite