Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum Caserne du Bourbonnais-Auvergne
Point de rassemblement de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais-Auvergne
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

RP: La COBA se mouille
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Entrée de la Caserne -> Remparts et porte d'entrée -> Archives Entrée de la caserne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 09/10/2013 20:26:49    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le soleil se levait à peine sur le campement de l'Arvernis Temerarium et son commandant, le Sénéchal Bernadotte fit sonner le clairon afin de tirer les hommes de leur sommeil et les préparer au départ.

Les soldats furent tirés des bras de Morphée et d'un mouvement routinier, plièrent leurs bardas et rejoignirent leurs chefs de sections, prêts à suivre l'infatigable Sénéchal Bernadotte dans ses éternelles rondes dans le duché. Juché sur Bucéphale, son célèbre étalon noir, Bernadotte menait ses campagnes à un train d'enfer, décapitant de temps à autres quelques brigands téméraires.

L'Armée traversa les sombres forêts auvergnates, bien connue de la COBA, la Gardienne des lieux. Bien que les soldats connaissent bien le terrain, ils restèrent attentif au moindre bruit, les armes prêtes à jaillir des fourreaux. Bern descendit de cheval et pris une poignée de terre qu'il huma... Il souffla aux soldats d'un ton autoritaire:
"Pied à terre et pas un bruit.... Nous ne sommes pas seuls ici..."

Les soldats obéirent et descendirent en silence. Le silence ne fut brisé que par le ruisellement de la rivière traversant la forêt et un étrange bruit de métal rouillé que l'on entendait au loin. Le Sénéchal remarqua les traces du chariot, laissées sur le sol boueux de la forêt. Il se tourna vers ses soldats et chuchota: "Il me faut un éclaireur pour aller voir ce qui se passe prêt de la rivière... Mais attention, pas d'Héroisme... L'éclaireur observe ce qui se passe, il dénombre le nombre de personne et il revient sans se faire remarquer. Les autres, préparer vos lames... Ca pourrait chauffer. Alors qui est volontaire??"
_________________
Revenir en haut
laurentide
Brigadier Res
Brigadier Res

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2006
Messages: 12 477
Village: Montbrisson
PC: 8

MessagePosté le: 10/10/2013 15:25:05    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Bien installé sur mon canasson, non loin du Sénéchal Bernadotte.
Je l observe humer la terre, rien n`échappe a son regard d aigle.
Surtout avec le pif qu il a.
Sous l ordre de mettre pied a terre, tous obéis.

Suite a sa demande, je me propose.
Levant la main en signe d`approbation, je m approche de lui afin de connaître l`objectif premier.
La mission est simple, allez rechercher de l eau a la rivière tout en observant.

Je vais de se pas vous récupérez de l eau sénéchal

Suivit d un clin d œil.
Stratégie de base, de la sorte s il y a un brigand il ne croira pas que je les surveille.
Même si l objectif en est.

Je récupère ma gourde puis me dirige vers la rivière.
Mine de rien tout en récupèrent l`eau je regarde a droite puis a gauche.
Rien a signaler, normal ils oseraient jamais sortir de leur cachette pour nous dires nous sommes la.
Non loin il y a un restant d un feu. Je me dirige donc vers ce nouvel indice.
Une bouteille vide est juste a coté. Après l avoir humé, je réalise que c est de la Calva.
J ai pas l`odora de Bern mais j ai reconnu l odeur du produit très apprécié aux vagabonds.
Un restant d un lapin traîne au sol. Les cendres sont encore chaudes. Ils sont parti depuis peut de temps.
Selon les pas au sol ils sont au moins trois, ils ont une charrette tiré par les occupants.
Pas de trace de chevaux. Je dirais en direction du nord.
La gourde a la main je me dirige vers le groupe armée.

Présente la gourde a Bern puis.

Voila votre eau sénéchal
A voie forte, si jamais on nous observerait
Puis a la voie base.
Je dirais qu ils sont trois, avec une charrette, ils sont parti en direction du nord l`estomac plein. Au menue Calva et lapin sauté au petit champignon.

Bien quoi j ai trop d imaginations siffle
_________________
Revenir en haut
Arnold le marchand


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2010
Messages: 154
Village: Montbrisson

MessagePosté le: 12/10/2013 14:05:45    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Des pas de chevaux dérange ma quiétude, bien allongé a contempler la nature.
Bien installer sur mon point d observation, ma charrette bien camouflée.
J`observe un groupe de cavalier prendre une pose a la rivière.

Hum des soldats, je reconnais leur blason, c est ceux de la COBA.
Pas commode ceux la, surtout leur chef.
Un méchant, qui frappe puis pose les questions après.

Serais-ce une ruse, seul un va a la rivière pour récupérer de l eau sans même en boire une goutte.
Puis il tourne autour des cendres et renifle une vieille bouteille.
Faudra être doublement sur mes gardes.
Bien installer, je peux tous les voir.
Mais eux ne peut me voir, bien camoufler.
Revenir en haut
Astros
Les terribles
Les terribles

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 3 138
Village: Thiers
PC: 8

MessagePosté le: 13/10/2013 18:30:53    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Nous traversions une forêt, la troupe était au aguets, pour moi tous était trop calme, d'habitude les chants des oiseaux se font entendre mais là rien juste un peut de vent dans les arbres, puis Antarès commença à renifler l'air, les oreilles en arrière:

Je lui chuchote : tous doux mon ami, qu'a tu entendu et sentit

J’allai mettre pieds à terre quand Bern en donna l'ordre. Je caressait mon cheval pour le rassurer un peut, puis le commandant demanda un éclaireur, et c'est Laurent qui si colle, je l’observe, mais à fur est à mesure qu'il progresse j'ai comme un pré sentiment d'être observé aussi, difficile de voir quelle chose , tellement la végétation est danse.Humm pas bon signe, notre ami à découvert un feu et il est très récent, donc il y a bien quelque chose ou quelqu'un dans les parages, restons sur nos garde.
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 14/10/2013 21:07:55    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Le Sénéchal but une gorgée d'eau et écouta le rapport de Laurentide. Il ne put s'empêcher de pouffer au récit du repas des brigands et chuchota: "Du sauté de lapin aux champignons?? Y'en qui ne se refusent rien. Enfin s'ils ont le ventre plein, Ils courront moins vite. "

Le Seigneur d'Epalais regarda ses hommes et chuchota: "Bien alors voici le topo, trois hommes minimum et une lourde charrette, traversent le fleuve et nous allons les arrêter avant qu'ils ne gagnent l'autre rive. Donc le plan est classique: les archers se postent sur la rive en décochant sur ces brigands, le temps que l'infanterie arrive et se charge des survivants. Des questions??"

Bernadotta mis son épée au clair et jaugea les hommes qu'il allait mener à l'assaut une fois de plus.
_________________
Revenir en haut
Cochise le borgne


Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 3
Village: Clermont

MessagePosté le: 14/10/2013 23:12:10    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

La semaine avait été bonne pour eux se disait le borgne. Un sourire sur les lèvres il contemplait le butin pris aux voyageurs avec ses hommes de vrais malfrats faisant peur même en plein jour.

Les balafres mal cicatrisées lui barraient le visage et le corps entier. L’une d’elle allait du bas de la joue jusqu’à l’œil gauche. Celle là il s’en souvenait plus que les autres elle lui avait fait perdre son œil.
Cela l’avait rendu encore plus aigri et vindicatif envers les soldats tout les soldats.

C’est repu de lapin et de vin qu’il s’endormit près du feu en ayant soin de poster un guetteur pour la nuit.
Il savait que ces chiens galeux de soldats patrouillaient dans le secteur et il n’était pas question qu’ils se fassent surprendre.
La charrette était elle un peu plus loin cachée dans les branchages invisible pour ceux qui pourraient venir.

C’est reposé et en pleine forme qu’il se réveille mais il est inquiet son métier si il pouvait l’appeler ainsi lui avait appris à être prudent et être a l’affut de tout les bruits. Or justement ce matin il n’entendait rien même pas un oiseau chantant ni un loup.
Il se redresse et interroge du regard son guetteur qui lui indique par gestes le danger. Ni une ni deux, il se lève d’un bond et réveille en mettant une main sur leurs bouches ses acolytes pour éviter qu'ils grognent trop fort. A voix basses il leurs donne des ordres


Allez a pas furtifs dégager la charrette nous avons de la visite et pas des moindre selon le guetteur c’est les chiens de la COBA des virulents ceux là. Ils tiennent a leurs réputation et croyez moi ils ne vont pas hésiter à nous zigouiller si ils nous trouvent. Traversons la rivière illico presto.

La Denrée poste toi sur la berge d’en face discrètement et avec ton arc long tu protège notre fuite.


La Denrée son plus fidèle compagnon de fortune. Ils étaient ensemble depuis des lustres et il aurait donné sa vie pour lui, la réciproque était peut être pas de mise le concernant lui le borgne.
Revenir en haut
laurentide
Brigadier Res
Brigadier Res

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2006
Messages: 12 477
Village: Montbrisson
PC: 8

MessagePosté le: 15/10/2013 00:21:58    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Je cécupère ma gourde pendant que Bernadotte offre un commentaire sur la condition gastronomique des brigands.

Courir je ne sais pas mais je suppose qu’ils vont rebondir sur leur pattes assez vite s ils réalisent que nous sommes la.

Sur l ordre du général, je récupère mon arc puis va me poster sur la rive.
Il avait bien raison, sur l entre fait je vois une charrette traverser.
Trop loin pour l atteindre convenablement pour retenir le cocher.
Puis du coin de l œil, je remarque un homme qui me pointe de son arc.
Je porte une attention particulière, mon doute se réalise une flèche se dirige vers moi. J ai juste le temps de me projeter parterre.
Par chance je ne suis pas touché.
L arc bandé, prêt a riposter, je lui décoche une flèche en sa direction.
_________________
Revenir en haut
Astros
Les terribles
Les terribles

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 3 138
Village: Thiers
PC: 8

MessagePosté le: 15/10/2013 18:26:34    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Après que Laurent soi revenue de son tour d'inspection, je scrute le sol à la recherche d'indice qui pourrait nous être utile, je remarque que les trace de la charrette son profonde et tiré part 2 chevaux , les traces confirme les dires de l'éclaireur, ce sont des gens connue de la COBA , les empruntes de botte en dise long, ce n'est pas la première foi que je les relèves, donc nous avons à faire à des personne bien organiser et qui se défende bien vu qu'il sont encore en vie, ou alors ce sont le solde d'une bande de larcins qui à échapper à nos nombreuse patrouille, donc bien informer de nos déplacement, il faut que je prévienne le commandant de ces investigations.
Peut après Bern dicte ces ordres, étant pas très bon tireur à l'arc je laisse mes confrères exécutez cette tâche


Citation:
Des questions??"


Pas de question chef, mais un peut plus d'information sur les gens qui nous attende sur l'autre rive, il possède une charrette bien pleine à en jugé part les traces, elle est tiré part deux chevaux, et les hommes qui ce cache ici sont connue, ce n'est pas la première foi que........

Pas le temps de finir ma phrase qu'une flèche se plante dans un arbre pas loin de notre ami Laurent qui à plonger à terre pour l'éviter, les hostilités sont lancer de part et d'autre.

_________________
Revenir en haut
miss_anne
Major
Major

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 4 678
Village: Murat
PC: 8

MessagePosté le: 18/10/2013 23:17:20    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

La Murataise était matinale, c'est sans tarder qu'elle était l'une des premières a rejoindre le sénéchal, espérant toujours que les journées ne se ressemblent pas, à en croire les dires du sénéchal et de Laurentide la journée devrait être mouvementée.

L'ennemie était en forme également laissant à peine dire


A vos ordres mon sénéchal !

Que les échanges commençaient à venir, il fallait travailler en équipe et suivre les ordres du chef d'armée
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 19/10/2013 20:00:48    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Un échange de flèches venait de commencer et Bernadotte, soucieux de préserver ses troupes, il tira Laurentide vers l'arrière et lui chuchota: "Patience... voyons..."

Le sénéchal ordonna le déploiement de quatre mantelets, d’immenses boucliers de bois mobiles pouvant protéger les archers postés le long de la rive. Le vaillant seigneur d'Epalais observa le déploiement et ordonna à Laurentide: "Canardes moi ces mécréants avec tes archers. Moi, je prend la tête de la cavalerie pour pousser ces brigands dans le fleuve."

L'officier se mit à cheval et ordonna aux troupes d'en faire autant. Il se tourna à nouveau vers Laurentide et lui dit: "Surtout, vous cessez le tir dès que les cavaliers entreront en contact avec les brigands. Il serait dommage de s'entretuer.

Le Sénéchal tira son épée et ordonna le regroupement des cavaliers derrière lui.
_________________
Revenir en haut
laurentide
Brigadier Res
Brigadier Res

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2006
Messages: 12 477
Village: Montbrisson
PC: 8

MessagePosté le: 19/10/2013 23:41:56    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Astros s invertie sur de nouvelle trace pour mieux connaître la situation.
Tout en fessant un portrait de sa découverte.

Je suis rassuré car Miss Anne est la, si je suis blessé j aurai les soins approprié afin d être de nouveau sur pied. Malgré tout je ne fais pas exprès pour me faire blesser.

Du coin de l œil je regarde si le malfrat me lance d autre flèche.
Soudain je me sens tirer en arrière, c est mon ami Bern qui réalise que je risque de finir en brochette.
Puis me chuchote
Citation:
Bern dit
Patience … voyons …


Surpris pas son témoignage.

C est pas toi qui ma demandé de voir a la rivière si les malfrats sont la?

Comme je me doutais, au lieu de répondre il saute sur son cheval puis ordonne aux mantelets de me rejoindre et d aller répondre a l assaut de l ennemis.
Mon arc et flèches en main, je leur fait signe de retourner a la rivière leur infliger une riposte digne de la COBA.
Les hommes créer deux groupes, la moitié installe une barricade avec leur bouclier, les autres fait mouche en direction des feuillards.
Bern qui décolle au grand gallot crie en se déplaçant.

Citation:
Bern dit
Surtout, vous cessez le tir dès que les cavaliers entreront en contact avec les brigands. Il serait dommage de s'entretuer.


Comme si nous ne savions pas faire la différence entre nos hommes et les brigands.
Une vraie mère de famille pour ses hommes et femmes.
_________________
Revenir en haut
Bernadotte
Conseiller militaire
Conseiller militaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 13 562
Village: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 21/10/2013 18:56:43    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Le fringant seigneur d'Epalais se plaça à la tête des cavaliers et leur cria: "Ne faites pas de quartiers, n'ayez aucunes pitiés car ils n'en auront aucune!!!!! POUR L'HONNEUR ET LA GLOIRE DE LA COBA!!!! A L'AAAAATTTTTAAAAQQQQUUUUEEEEEE!!!!!"

Le sénéchal éperonna Bucéphale qui s'élança en direction du pont. Les brigands décochèrent une pluie de flèches sur les soldats de la COBA et Bernadotte fut touché au bras gauche, malgré son bouclier.

L'officier grimaça et continua sa charge.

_________________
Revenir en haut
Legowen
Capitaine
Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 13 149
Village: Montluçon
Localisation IRL: là ou ailleurs
PC: 8

MessagePosté le: 22/10/2013 00:18:15    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant


AHHH enfin de l'action , ce n'est pas qu'ils n'en avaient pas eu , à courir la campagne ils tombaient bien de temps en temps sur quelques brigands qui avaient alors l'insigne honneur de faire connaissance avec les épées Cobistes mais vous savez ce que c'est , il est des plats qu'on reprend volontiers
et la Sénéchal commençait à avoir une p'tite faim

pas celle qui permet de rassasier un estomac criant famine , s'occupant de l'intendance elle veillait d'ailleurs à ce que les repas soient variés et copieux , tout en restant digestes
il ne fallait pas avoir des envies de siestes après ou se réveiller engourdis par un mauvais sommeil

non celle plus brutale mais tout aussi importante , que dis je ? essentielle : poutrer du brigand

donc elle commençait à s'ennuyer quand Berny annonça qu'ils n'étaient pas seuls , en cette époque de l'année cela pouvait être un groupe de villageois qui était allé ramasser du bois , un cueilleur de champignons , tiens elle se ferait bien une fricassée ou ..... quelques brigands

Elle vérifia que son épée glissait bien dans son fourreau , palpa aussi les pattes d'Illuin et jeta un oeil sur ses sabots , posant ensuite une main apaisante sur l 'encolure du grand étalon
qu'elle sentait impatient

Laurentide parti en éclaireur ,revint avec une nouvelle qui ne pouvait que leur faire plaisir , des brigands avaient choisi de faire une pause en cet endroit , mauvaise pioche pour eux
déjà les archers se mettaient en position , les flèches sifflaient

Se remettant prestement en selle , elle donna des genoux une légère pression à Illuin pour le positionner derrière Bucéphale , pas trop près cependant , les deux étalons se mesurant souvent du regard , tout en tirant son épée et dans un bel ensemble cria à l'unisson


HONNEUR ET GLOIRE complété de son cri de guerre STELLA DUCE

elle sentait sa monture répondre à l'élan qu 'elle lui avait donné , les lourds sabots soulevèrent la terre du chemin , éparpillant les feuilles tombées à terre , l épée au clair la Sénéchal eut juste le temps de brandir son bouclier pour écarter une flèche qui arrivait sur elle

un instant plus tard , son épée entrait en action , le son des aciers qui s' entrechoquaient se mêlant aux hennissements d'Illuin qui en rajoutait


_________________
Revenir en haut
La Denrée


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 216
Village: Montbrisson

MessagePosté le: 22/10/2013 01:04:47    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Chargé du ravitaillement de ses brigands de compagnons son surnom était venu d’emblée.
En fait il préférait même ce surnom a son nom véritable.
Le borgne lui avait dit de se poster a couvert et de tirer sur tout ce qui bougerait et justement cela bougeait.
Il n’était pas question que ces chiens de soldats puissent prendre leurs butin arraché par la force à de riches marchands. Ils faillaient bien qu'ils ai un peu d’écus dans leurs poches.

En tout cas de l'action il allait y en avoir.

Voyant que les chiens approchaient il prend une des flèches plantées dans le sol pour faciliter le tir rapide bien décidé a leurs faire gouter a ses pointes bien aiguisées. La denrée en a repéré un il bande son arc long et décoche une flèche mais celui ci esquive.
Il est repéré prenant ses flèches il se tapit dans l'herbe haute et rampe vers un autre point d'observation.

Les hostilités sont démarrées voila que l'escouade d'archers se mettent en branle bas de combat. Les choses s’accélèrent et la denrée est prêt a quitter son poste quand il voit un grand gaillard vociférer des ordres, surement le chef.
Il se dit que l abattre serait une bonne chose, sans chef la troupe serait perdue et ils profiteraient du flottement pour disparaitre. Chose dite chose fait une flèche est tirée vers cet énergumène gesticulant. le sifflement se fait entendre mais le résultat n’est pas de mise.
Dans l’épaule il est pas prêt de mourir avec ça pfuiitttt se dit il aurais je perdu la main pour tirer aussi maladroitement?

heureusement que le borgne ne le voit pas.

Bon maintenant quoi faire car sur l'autre rive ça bouge et sec encore. Fuir ? cela serait plus raisonnable mais se faire trucider par son chef non merci cela surement dans d'atroces souffrances comme il sait si bien le faire plutôt rester là.
La décision rapide est prise il reste et cette fois il compte bien en occire plus d'un. mettant a sa bouche l’empennage de ses flèches pour leur donner plus de précision, il décoche une salve de 5 flèches en une rapidité incroyable. Pas le temps de voir si elles ont touché leurs but, il détale a court de munition , voyant qu en face ils sont déjà a franchir le pont avec leurs maudits canassons. Il crie en direction de ses compagnons.


Ils arrivent, Ils arrivent, je n'ai pas pu les trucider. Le borgne fait quelque chose.
Revenir en haut
miss_anne
Major
Major

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 4 678
Village: Murat
PC: 8

MessagePosté le: 23/10/2013 00:18:05    Sujet du message: RP: La COBA se mouille Répondre en citant

Elle serait bien partie au front mais fallait penser aussi à protéger les archers c'est ainsi qu'elle se retrouva placée devant Laurentide bouclier en main prête à intercepter chacune des flèches lancées sur nous, les archers, pouvaient être redoutable mais fallait qu'il ait confiance en elle. puis pour eux valaient mieux qu'elle ne les protège que de les soigner. Les seules fois où elle avait pris des leçons de médecine c'était allonger sur un lit en attendant les soins, de toute façon le moment n'était pas propice à raconter des histoires de guerre.

Laurentide je suis là, avec l'un de mes meilleurs boucliers !


Pour ne pas dire qu'elle venait de l'acheter et ne l'avais pas encore testé
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 21:03:00    Sujet du message: RP: La COBA se mouille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Entrée de la Caserne -> Remparts et porte d'entrée -> Archives Entrée de la caserne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.
Marquer tous les forums comme lus
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite