Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum Caserne du Bourbonnais-Auvergne
Point de rassemblement de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais-Auvergne
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Messes à la Chapelle
Aller à la page: <  1, 2, 3, 415, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Caserne -> [arC]Archives communes -> Archives Chapelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
VNT






MessagePosté le: 19/08/2007 10:17:22    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revue du message précédent :

VNT entra dans la chapelle et s'agenouilla pour se signer et s'assit sur un banc au fond de la chapelle. Il croisa du regard Linoa qu'il salua de la main.
Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 19/08/2007 10:21:08    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Linoa vit VNT entrer et se signer, il la salua et elle en fit de même puis attendit le début de la cérémonie.
_________________

Revenir en haut
Pythagore


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 15 244
Village: Aurillac
Localisation IRL: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 19/08/2007 11:06:49    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Le Sergent-Chef Pythagore arrive pour assister à la messe qui n'a pas eu lieu ici depuis longtemps...
_________________
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 19/08/2007 11:20:53    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

La nouvelle Aumônière Monicaa , en ce dimanche matin du 19 août 1455, préparait avec ferveur l’office dominical, elle alla sonner la cloche de la Chapelle pour appeler les militaires de la COBA à la prière.….....
Cliquez ici pour entendre les cloches sonner :
http://www.sounddogs.com/previews/2107/mp3/320658_SOUNDDOGS_BE.mp3

Monicaa ouvre les portes et accueille les fidèles


Dès que tous se furent assis, le son de l’orgue invita les fidèles à entonner le chant d'entrée….[:i].... Chantons : http://198.62.75.1/www2/cantgreg/cantus/in_da_pacem.mp3

Quand le chant fut terminé, Monicaa prit la parole. :
- « Je viens d’être nommée par le Mestre de Camp, Aumônière de la COBA, et dans l’attente des sacrements de l’ordination, je ne peux faire qu’une célébration….. »


-« Chers compagnons d’armes, nous voici réunis, en cette demeure paroissiale de nouveau ouverte et solide, en ce jour où nous tous nos espoirs semblent comblés de toute notre espérance…..ouvrons nos cœurs à l’enthousiasme du partage… Que ces échanges soient nombreux et chaleureux ! Aristote vous récompensera par la Grosse Boulasse ! Chantons : http://198.62.75.1/www2/cantgreg/cantus/al_non_vos_relinquam.mp3

Gloire au Très - Haut
Et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. Récitons le Crédo aristotélicien » :



Monicaa, prit place derrière le pupitre pour la lecture du livre des vertus


La Compassion.....
Citation:

Le Vent fuit. Regardons entrer dans l’invisible
Ce javelot lancé vers l’éternelle cible ;
Sondons de toutes parts à la fois le mystère.
Notre race, depuis qu’elle est sur cette terre,
Travaille, et ne sait rien de ce que l’homme apprit
Dans des dispersions superbes de l’Esprit..

Sombre unité ! la loi des choses est la nôtre.
Une saison ne sert qu’à faire venir l’autre ;
Hier en reculant fait avancer Demain ;
Profonde identité, sort de l’esprit humain !

A l’Amour, à l’Esprit, donnons tous nos instants,
De cette vie de pleurs et de joies et de carêmes.
Fou qui poursuit la gloire ou qui creuse un problème !
Moi je ne veux qu’aimer, car j’ai si peu de temps !

Le jour qui va finir vaut le jour qui commence.
Le vieux pasteur rêvait sous cet azur si beau.
L’océan devant lui se prolongeait, immense
Comme l’espoir du juste au portes du tombeau.
L’étoile sort des flots où le soleil se noie ;
Le nid chante ; la vague à mes pieds retentit ;
Dans toute sa splendeur le soleil se déploie.
Mon Dieu, que l’âme est grande et que l’homme est petit !


Puisse la Fraternelle sagesse infinie d’Aristote vous illuminer dans la gloire du Très-Haut ! »

Monicaa mit en la disposition de ceux qui le voulait les sacrements bénis par Son Eminence Ivrel


-« Allez dans la paix d’Aristote, donnez-vous chacun un signe de paix et d’amitié, au nom de la fraternité aristotélicienne »

[i]Les militaires présents se firent face tour à tour, qui pour se donner une poignée de mains, qui pour s’embrasser… dans la joie et la fraternité aristotélicienne ; puis peu à peu ils quittèrent la Chapelle, pendant que Monicaa sonnait les cloches annonçant la fin de l’office dominical…


http://www.sounddogs.com/previews/2107/mp3/320658_SOUNDDOGS_BE.mp3
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Pythagore


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 15 244
Village: Aurillac
Localisation IRL: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 19/08/2007 21:46:26    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

La messe terminée, le Sergent-Chef Pythagore s'approche de l'Aumônière Monicaa.

Ce fut une très belle célébration. Ca fait chaud au coeur de voir revivre cette Chapelle que Son Eminence Ivrel a habité de toute son âme.

Si vous la voyez, prochainement, passez lui le bonjour de ma part...


Puis, le Sergent-Chef sort de la Chapelle, le coeur réjouis...
_________________
Revenir en haut
Cteckman


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2007
Messages: 3 721
Village: Bourbon
Localisation IRL: Québec, Canada

MessagePosté le: 20/08/2007 13:23:55    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Très belle cérémonie Aumonier Monicaa.

Merci beaucoup! Wink

_________________
Sergent-Chef Cteckman
Compagnie d'Ordonnance du Bourbon-Auvergne
Garnison de Bourbon


Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 20/08/2007 13:31:30    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Merci ce fut un grand plaisir de revoir cette chapelle revivre ^^
_________________

Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 20/08/2007 17:02:44    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Oui mes chers amis, c'est vous qui vivre cette Chapelle ! Je vous promets que nous aurons encore d'autres moments de partage !. Laughing
Il est bon pour l'esprit, de nourrir son âme...Paix et joie, ce sont les seuls biens que de l'amour de son prochain on peut recevoir... Wink
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 26/08/2007 09:02:10    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Citation:

Je procèderai à une célébration pour l'office de 11 heures en ce dimanche 26 août 1455, en cette chapelle de la caserne. Venez partager un moment de lecture du livre des Vertus....
Aumônière Monicaa Very Happy

_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 26/08/2007 09:42:57    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Les Cloches de la Chapelle sonnaient, avertissant les militaires présents à la caserne, de l’imminence de l’office.


L’Aumônière de la COBA Monicaa, ouvre les portes de la Chapelle

et accueille les militaires déjà réunis.


-« Chers amis, mes frères et sœurs, nous voici réunis, en cette Chapelle pour un moment privilégié de partage.. Ouvrons nos cœurs à l’enseignement d’Aristote,
puissions-nous avoir la force de volonté, et l’enthousiasme, pour persévérer dans ses enseignements lumineux !

Gloire au Très - Haut et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. Récitons le Crédo aristotélicien » :


Veuillez vous asseoir »
Monicaa prit place derrière le pupitre pour la lecture du jour

Aujourd'hui, je vous propose la lecture du Livre des Vertus, Chapitre VI : la Pré-Histoire…. « Les péchés capitaux et la punition » :
Citation:

Pré-Histoire VI - La punition

Les humains s’étaient tant abandonnés au péché que Dieu avait décidé de les punir. Mais la plupart d’entre eux ne comprenaient pas en quoi ils avaient fauté, tant avait été grand leur abandon au vice. Ils avaient tellement pris goût aux plaisirs de la vie qu’ils tremblaient à l’idée de la quitter. Nombre d’entre eux décidèrent alors de fuir la ville maudite d’Oanylone. Mais la Créature Sans Nom trouva sept humains dont le goût pour le péché était si prononcé qu’ils en incarnaient chacun un.

Asmodée s’était abandonné à la gourmandise, Azazel à la luxure, Belial à l’orgueil, Lucifer à l’acédie, Belzébuth à l’avarice, Léviathan à la colère et Satan à l’envie. Suivant les conseils de la Créature Sans Nom, ils prêchèrent la rébellion contre Dieu, affirmant que seule la jalousie Le motivait dans sa décision de punir les humains. Ils ajoutaient qu’Il était faible et ne pourrait jamais mettre Sa menace à exécution. Nombre d’humains les écoutaient avec attention.

Sept humains avaient cependant compris quelle erreur ils avaient commis. Leurs noms étaient Gabriel, Georges, Michel, Miguaël, Galadrielle, Sylphaël et Raphaëlle. Ils prêchèrent l’humilité, affirmant qu’il fallait accepter la punition pour se laver de ses péchés. Le discours de chacun témoignait des vertus qu’ils s’étaient mis à incarner. Gabriel faisait montre de tempérance, Georges d’amitié, Michel de justice, Miguaël de don de soi, Galadrielle de conservation, Sylphaël de plaisir et Raphaëlle de conviction. Seule une poignée d’humains était sensible à leurs paroles, mais la pureté de la foi de chacun d’entre eux valait le vice de cent pécheurs.

Les six jours furent terribles, les éclairs déchirant le ciel et le tonnerre ébranlant la volonté des plus faibles. Nombre d’humains fuirent alors la ville. Seuls restaient les plus vils, qui écoutaient les prêches des sept incarnations du péché, et les plus vertueux, qui, à l’instar des sept incarnations de la vertu, acceptaient la punition de Dieu. Même la Créature Sans Nom eut la prudence de prendre la fuite, laissant les sept corrompus s’aveugler dans leur folie.

Le septième jour vint conclure la sentence divine dans un titanesque cataclysme. Dans un tremblement assourdissant, le sol s’ouvrit sous les pieds des rares à être restés en ville. Des flammes hautes comme une cathédrale vinrent les dévorer. Les bâtiments furent mis à bas, les pierres s’effondrant sur leurs habitants, et les flammes dévastaient tout. Bientôt, toute la cité fut engloutie dans les entrailles de la terre, ne laissant plus aucune trace de son existence.

Les sept incarnations du péché furent punies par Dieu. Elles furent jetées dans la lune, vivant depuis une éternité de souffrances sous le titre de Princes-démons. Ceux qui les avaient écoutés subirent le même terrible sort, portant depuis le titre de démons. Leur amour du vice et leur haine de Dieu ne faisant que s’accroître au cour des siècles, ils prirent de plus en plus de malsain plaisir à pratiquer leur office. Et leur corps refléta peu à peu la noirceur et la bestialité de leur âme.

Mais Dieu vit que les sept purs, ainsi que leurs disciples, avaient prouvé que les humains étaient capables de repentance et d’humilité. Il les éleva dans le soleil et furent bénis par une éternité de bonheur au Paradis. Les sept purs furent appelés archanges et leurs disciples anges. Ils devaient seconder le Très Haut en aidant les humains, chaque fois que ce serait nécessaire, à combattre la tentation de la créature qu’Il n’avait pas nommée.

Spyosu




Monicaa continua après la lecture à une exhortation : La Miséricordieuse bonté .....
Citation:

«Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolée qu’à consoler,
à être comprise qu’à comprendre,
à être aimée qu’à aimer.

Car c’est en se donnant que l’on reçoit, c’est en oubliant qu’on se retrouve soi-même,
Et c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon.

Ne sanctionne pas, mais ramène dans ton troupeau,
Ceux qui aveuglés par l’éclat des l’or ou du pourpre,
S’éloignent de ta divine loi de bonté. Mets le manteau
De l’absolution, redonne la lumière à ceux qui sont dans le stupre,
Fais que la vérité soit toujours révélée aux yeux de tous, stoppe la haine
Et ne permet pas que les esprits de nos soldats soient plongés dans la peine.

Qu’il en soit ainsi ! »


Puisse la Fraternelle sagesse infinie d’Aristote vous illuminer dans la gloire du Très-Haut ! »




Après ce partage de nourriture spirituelle, Monicaa déclare :

-« Allez dans la paix d’Aristote, donnez-vous chacun un signe de paix et d’amitié, au nom de la fraternité aristotélicienne. Je vous exhorte à poursuivre l’œuvre du Très-Haut en développant les comportements bienfaisants de bonté, d’humanisme et de solidarité, dans l’amour fraternel qu’Aristote nous a enseigné, et en vous écartant du péché ! Que la Grosse Boulasse vous soit encore plus favorable pour la semaine qui vient !"
[i]Les fidèles se firent face tour à tour, qui pour se donner une poignée de mains, qui pour s’embrasser à qui mieux-mieux… dans la joie et la fraternité aristotélicienne, avant de quitter progressivement la Chapelle, alors que les cloches sonnaient la fin de l’office…


_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
VNT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/08/2007 10:01:59    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

VNT entra dans l'église et suivit avec attention la messe.

Je vous remercie Dame Monicaa, se fut très enrichissant. J'espère vous revoir la semaine prochaine.

VNT la salua puis sortis de l'église.
Revenir en haut
Pythagore


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 15 244
Village: Aurillac
Localisation IRL: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 26/08/2007 10:42:07    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Le Sergent-Chef arrive un peu en retard ce jour... Confused

Il entre discrètement et s'assoit sur la première place libre qu'il trouve et écoute avec recueillement la fin de l'office.

Puis, le coeur plus léger, il repart poursuivre son travail.

_________________
Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 26/08/2007 10:46:34    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Linoa qui avait tout suivit depuis que la nouvelle aumônière était là vînt une nouvelle fois à la chapelle et y suivit la deuxième cérémonie, elle était arrivée un peu en retard mais pu tout de même en suivre un morceau ce qui lui fit plaisir, elle repartit à la fin de la messe le coeur légé, tellement légé qu'elle en oublia de remercier la dame...
_________________

Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 26/08/2007 12:48:30    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Monicaa raccompagna les militaires ayant assité à l'office, et les remercia de leur fidélité.... Very Happy

Allez en paix mes amis... mes Frères et mes soeurs, sous l'oeuil bienveillant d'Aristote rien ne peut vous arriver. Razz
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 02/09/2007 11:10:29    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Les Cloches de la Chapelle sonnaient, avertissant les militaires présents à la caserne, de l’imminence de l’office.


L’Aumônière de la COBA Monicaa, ouvre les portes de la Chapelle

et accueille les militaires déjà réunis.


-« Chers amis, mes frères et sœurs, nous voici réunis, en notre Chapelle pour un moment privilégié de partage dominical... Ouvrons nos cœurs à l’enseignement d’Aristote... Gloire au Très - Haut et paix sur la terre aux hommes qu'il aime ! Récitons le Crédo aristotélicien » :


Veuillez vous asseoir »
Monicaa prit place derrière le pupitre pour la lecture du jour

Aujourd'hui, je vous propose une réflexion et une étude sur le Pardon véritable ! Laissons nous transcender par ce sentiment noble : "Le Pardon" ! :

Citation:

Seigneur, vous qui êtes au Très-Haut,
Donnez-moi, je Vous prie
Le pain de l’humilité
Le pain d’obéissance,
Le pain de charité,
Le pain de force
Pour rompre ma volonté
Et la fondre à la vôtre,
Le pain de la mortification
Intérieure,
Le pain de détachement
Des créatures,
Le pain de patience
Pour supporter les peines
Que mon cœur souffre,
Donnez à chacun la force d’accepter le pardon des autres,
Comme de donner le pardon à ceux qui ont pu, ou voulu, nous offenser….

Il serait inhumain de concevoir une vie sociale, vertueuse et digne, sans le pardon. Nous avons autant besoin de l'indulgence des autres pour les fautes que nous commettons par instinct, qu'autrui a besoin de notre pardon. Oui, les actes instinctifs, donc irréfléchis, sont bien souvent à l'origine de querelles ou de brouilles, qu'il convient à l'homme épris de justice et de vertu, de réparer et ... de pardonner. L'humilité a une très grande place dans les démarches à accomplir, mais celui qui reçoit comme celui qui donne le pardon, doit faire preuve d'un grand amour fraternel, et d'un incomparable détachement matériel. Chaque fois que vous pardonnez, si votre acte est sincère, vous vous rapprochez un peu de ce principe Divin qui a tout conçu .

Méfiez-vous de donner un pardon, ostentatoire, pour sauver les apparences, cet acte ne pourra pas rester dans le mensonge bien longtemps. Regardez autour de vous, nous vivons des temps difficiles, la surproduction économique, ou les querelles politiques pour un pouvoir éphémère…. Ce bouleversement découle des mensonges de "décideurs", qui voulant tromper leur semblables, en matière de "biens communs", se sont trompés eux-mêmes puisqu'ils font partie de la "communauté des biens". Cette acèse de la vie collective très bien définie par Aristote, est toujours d'actualité ! "La justice est une vertu qui ordonne l'homme au bien commun". Combien de souffrances et de frustrations seraient-elles épargnées si chacun, à sa place et en pouvoir de décider, adoptait un comportement intègre et juste, sans préjugé ni cupidité !

Etre soi-même, tel que nous l'avons appris, de s'améliorer des concepts vertueux, pratiquer la justice avec détachement, apporter cet élan impétueux qui nous étreint le coeur, à ceux qui souffrent de manque de tendresse, prendre la voie de l'honneur dans la droiture plutôt que militer dans l'espoir d'obtenir une quelconque "gloriole" personnelle rassasiant la vanité. Ces mots sont durs, mais en les invoquant ici, devant vous, je vous demande de réfléchir encore et encore, avant de dire ou de faire,.. pensez à "l'autre", réglez vos actions en tenant compte du bien commun, sans nuire à la communauté des biens. Ayez le coeur plein de mansuétude pour pardonner afin que l'on vous pardonne s'il advenait une erreur dans l'analyse qui conduit à votre décision. Ne jugez pas, mais apportez spontanément votre aide dans la manifestation de la vérité, vous en recevrez reconnaissance et vous ne serez pas jugé !

Argonautes, mes frères, chers enfants, nous sommes des créatures du Très-Haut, ayant des divers niveaux de finition, il nous faut nous assembler, afin que nos préceptes soient adoptés et appliqués par tous, si nous voulons entrer dans l'harmonie universelle. Le fils de l'homme est venu ici pour servir et non pas pour être servi. Cette oeuvre d'amour inachevée, il nous appartient de la poursuivre, le pourrions nous dans la discorde et l'iniquité ? Notre outil principal est le pardon si nous voulons rassembler, plutôt que d’éparpiller par la discorde…Il ne faut pas avoir peur des contraires, mais les combattre jusqu’à obtenir ou tendre vers la perfection !
Là où est le désespoir est l'espoir, là où est l'angoisse est la paix, là où est la haine est l'amour, là où est la mort est la vie,... là où est le sincère repentir, là est le vrai pardon !


Puisse la Fraternelle sagesse infinie d’Aristote vous illuminer dans la gloire du Très-Haut ! [/color]



Après ce partage de nourriture spirituelle, Monicaa déclare :

-« Allez dans la paix d’Aristote, donnez-vous chacun un signe de paix et d’amitié, au nom de la fraternité aristotélicienne. Je vous exhorte à poursuivre l’œuvre du Très-Haut en développant les comportements bienfaisants de bonté, d’humanisme et de solidarité, dans l’amour fraternel qu’Aristote nous a enseigné, et en vous écartant du péché ! Que la Grosse Boulasse vous soit encore plus favorable pour la semaine qui vient !"
[i]Les fidèles se firent face tour à tour, qui pour se donner une poignée de mains, qui pour s’embrasser à qui mieux-mieux… dans la joie et la fraternité aristotélicienne, avant de quitter progressivement la Chapelle, alors que les cloches sonnaient la fin de l’office…


_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....


Dernière édition par Monicaa le 09/09/2007 10:12:59; édité 3 fois
Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 02/09/2007 11:22:41    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Comme tout les dimanche Linoa venait à la messe

Comme à son habitude elle s'installait vers le centre de la chapelle et fit les rituels habituels de ce lieu

Avant de reprendre le chemin de la sortit en ayant remercié auparavent Monicaa

_________________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 21:00:57    Sujet du message: Messes à la Chapelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Caserne -> [arC]Archives communes -> Archives Chapelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 415, 16, 17  >
Page 3 sur 17

Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.
Marquer tous les forums comme lus
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite