Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum Caserne du Bourbonnais-Auvergne
Point de rassemblement de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais-Auvergne
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Messes à la Chapelle
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 515, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Caserne -> [arC]Archives communes -> Archives Chapelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
linoa



Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765

MessagePosté le: 02/09/2007 11:22:41    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revue du message précédent :

Comme tout les dimanche Linoa venait à la messe

Comme à son habitude elle s'installait vers le centre de la chapelle et fit les rituels habituels de ce lieu

Avant de reprendre le chemin de la sortit en ayant remercié auparavent Monicaa
Revenir en haut
Pythagore


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 15 244
Village: Aurillac
Localisation IRL: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 02/09/2007 13:09:16    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Le Sergent-Chef Pythagore profite de ses quelques instants de calme et de recueillement dans la semaine.

Il prie pour obtenir la protection d'Aristote pour tous les Soudards de cette Compagnie.

La messe finie, il rejoint le Sergent Linoa à la porte pour aller remercier l'Aumônière Monicaa avant de retourner à son Bureau pour traiter tous les dossiers.

_________________
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 07/09/2007 09:16:41    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Merci mes amis, et qu'Aristote veille sur vous avec bienveillance !
Je ferai dimanche, une célébration en soutien à nos vaillants soldats, stationnés aux frontières pour la sécurité du B-A, et la sécurité de tous les sujets placés sous la protection de notre bon Duc Willen !
Smile
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 09/09/2007 09:51:39    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Les Cloches de la Chapelle sonnaient, avertissant les militaires présents à la caserne, de l’imminence de l’office.


L’Aumônière de la COBA Monicaa, ouvre les portes de la Chapelle

et accueille les militaires déjà réunis.


-« Chers amis, mes frères et sœurs, nous voici réunis, en notre Chapelle pour un moment privilégié de partage dominical... Ouvrons nos cœurs à l’enseignement d’Aristote... Gloire au Très - Haut et paix sur la terre aux hommes qu'il aime ! Récitons le Crédo aristotélicien » :


Veuillez vous asseoir »
Monicaa prit place derrière le pupitre pour la lecture du jour

Aujourd'hui, je vous propose une réflexion et une étude sur la fraternité qui nous lie, ce ciment ressere les coeurs, les mentalités, et nous pousse à dépasser nos propres limites ! Laissons nous transcender par ce sentiment noble : "La fraternité" ! :

Citation:

L’homme est un animal, certes doté d’un esprit capable de raisonner, mais il n’échappe pas à son instinct grégaire . Ce grégarisme remonte à l’existence des premiers hommes, forcés de chasser en meute, afin d’améliorer le résultat de la chasse, ou même de guerroyer avec la tribu voisine, soit pour étendre le territoire de chasse, soit pour se disputer les femmes. Vous constaterez tous la nécessité vitale de s’unir et se regrouper pour demeurer victorieux ou mener à bien les objectifs communs. Ainsi sont apparues les « troupes ou hordes », avec leurs « tribus », et leurs « castes », puis chez nous aussi, les « dynasties » dirigistes, pour enfin nous faire prendre conscience de l’universalité du monde (ou macrocosme). Cet énoncé est édifiant dans la construction de nos modes de pensées. Je ne reviendrais pas sur les instincts grégaires, mais il nous fallait bien admettre que cet instinct animal, nous incite toujours à nous rassembler entre « alliés » pour améliorer l’efficacité de notre défense. La première cellule familiale ne peut pas être en nombre suffisant, il faut donc faire appel à des « amis ou familles amies » pour atteindre un nombre efficient et nous défendre, ou se faire entendre et respecter, dans un groupe ou société constituée. Ce groupe ou société doit être dirigée, gouvernée, pour mettre en commun et ordonner les efforts individuels, et en tirer un résultat conséquent. Il nous faut donc « choisir » puis «accepter ou élire», des amis aux postes de commandement, qui feront fonctionner le gouvernement, à qui nous prêteront notre concours pour le bien collectif. Ceci est le plus pur énoncé des facteurs communs régissant les peuples des nations.
En appliquant ce raisonnement à vous-même, vous trouverez facilement les membres de votre famille ; vous nommerez aussi aisément la liste de vos amis ; mais après une plus mûre réflexion , parmi vos amis vous dénombrerez quelques privilégiés avec qui vous êtes plus intimes ; mais surtout sur les quelques amis intimes que vous avez en mémoire, je vous demande d’examiner, s’il y en a, ceux avec qui vous seriez prêts à TOUT partager en toute circonstance…… ceux là appartiennent à votre « fratrie », c’est à dire qu’ils vous sont semblables , ils partagent votre enthousiasme comme votre peine, et qui s’associent spirituellement par le fondement de l’esprit à une conception de la Vie dans son ensemble, quitte à en payer le prix….jusqu’à la mort !

Ce bel instinct naturel de l’amitié fraternelle, s’est désagrégé à cause des vices et atavismes humains. La position sociale, le pouvoir, l’argent, ont corrompu peu à peu nos belles valeurs morales en un triste et avide matérialisme ! L’homme est devenu vaniteux, cupide, imbu de sa personne et parfaitement indifférent au sort de ceux qui paraissent plus faibles « socialement ». Les amis ou connaissances qui ne peuvent plus apporter un bénéfice existenciel quelconque, ne sont plus fréquentables et donc sont rejetés du « cercle » des amis ou connaissances….
La fraternité est un des viatiques pour bien vivre et de savoir - vivre en PAIX avec nos semblables. Pourquoi un pèlerin s’en va avec un ordre chevaleresque ou non, avec pour seule ambition de soulager les souffrances de peuples sous le joug de potentats, alors qu’il ne les connaît pas à priori, si ce n’est cet Amour fraternel pour l’Homme en général ? Pourquoi un autre va animer et constituer une confrérie ou une guilde, pour lutter contre la famine, ou la peste, si ce n’est pour assouvir ses convictions humanistes en pure fraternité Universelle ? Et ce parfait inconnu qui dépose dans les mains d’un curé de paroisse, une bourse lourdement lestée d’écus, pour apporter une aide matérielle et un confort apparent aux mendiants de la ville…. Quels motifs nous poussent à agir ainsi si ce n’est l’Amour de la Vie en sa globalité.
En réalité certains d’entre nous ont déjà compris que la Vie est une Œuvre en marche qu’il nous faut accomplir de notre mieux. La fraternité est un des plus sûrs moyens d’y parvenir. L’aide de ses semblables est indispensable pour parvenir à ce « Grand’œuvre » qui nous est assigné par le Très-Haut. Sans cet amour infini, ce respect fraternel qui nous unit, la totale transparence de nos actes de nos pensées et notre Être, devant nos frères rassemblés, comment pourrions-nous accomplir ce qui nous est demandé dans l’harmonie et la paix ? Aucune Œuvre, aussi parfaite soit-elle ne peut être durable si elle n’a pas été conçue avec ces trois critères essentiels : Amour, Enthousiasme, Fraternité.
Ainsi il nous est permis d’enseigner avec nos coutumes anciennes, les vertus comme la tempérance, la tolérance, la charité, la loyauté et le détachement. Oui nos actions aussi belles soit-elles, doivent être conduites dans le désintéressement total. N’oublions pas que la charité est un devoir, mais seule l’obole est sacrée ! N’attendons pas qu’un ami nous demande de l’aider, mais soyons prévenants et anticipons sa demande, si cela est possible, l’action n’en sera que plus efficace ! La Fraternité est le ciment de la volonté qui noie la haine, lie les passions dans l’enthousiasme, et nous donne la sagesse et la liberté de nos pensées et de nos actes ! Enfin c’est l’Amour tel qu’il est décrit dans le Livre des Vertus, entre Dieu et ses « enfants », un amour multidirectionnel, bienfaisant et vivifiant ! La Fraternité que nous nous devons de développer doit atteindre les cœurs des fidèles, et leur montrer que là où est la Lumière de vérité, là est l’HOMME sage et pur, doté d’un Amour infini !

Puisse la Fraternelle sagesse infinie d’Aristote vous illuminer dans la gloire du Très-Haut ! [/color]



Après ce partage de nourriture spirituelle, Monicaa déclare :

-« Allez dans la paix d’Aristote, donnez-vous chacun un signe de paix et d’amitié, au nom de la fraternité aristotélicienne. En ces jours sombres, où la tentation de la bête sans nom est grande... ressaisissez-vous ! Ne laissez pas votre orgueil aller au-delà des frontières de l'honneur ! Le Berry est, et doit rester chez lui, ne tentez rien qui ne compromette la paix, ou la possibilité de solutions de paix. Je vous exhorte à poursuivre l’œuvre du Très-Haut en développant les comportements bienfaisants de bonté, d’humanisme et de solidarité, dans l’amour fraternel qu’Aristote nous a enseigné, et en vous écartant du péché ! Que la Grosse Boulasse vous soit encore plus favorable pour la semaine qui vient !"

[i]Les fidèles se firent face tour à tour, qui pour se donner une poignée de mains, qui pour s’embrasser à qui mieux-mieux… dans la joie et la fraternité aristotélicienne, avant de quitter progressivement la Chapelle, alors que les cloches sonnaient la fin de l’office…


_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 16/09/2007 11:22:30    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

En ce matin du 15 septembre, les cloches de la Chapelle sonnaient, avertissant les militaires présents à la caserne, de l’imminence de l’office.


L’Aumônière de la COBA Monicaa, ouvre les portes de la Chapelle

et accueille les militaires déjà réunis.


-« Chers amis, mes frères et sœurs, nous voici réunis, en notre Chapelle pour un moment privilégié de partage dominical... En ces jours troublés, où nos soldats combattent pour la sécurité de tous les sujets du Bourbonnais – Auvergne… Ouvrons nos cœurs à l’enseignement d’Aristote... partageons autant la joie l’allégresse que la peine et l’affliction, de ceux qui souffrent dans ces combats ! Gloire au Très - Haut et paix sur la terre aux hommes qu'il aime ! Récitons le Crédo aristotélicien » :


Veuillez vous asseoir »
Monicaa prit place derrière le pupitre pour la lecture du jour

Aujourd'hui en l’honneur de nos soldats, j’adresse une prière, et je vous demande de vous associer par la pensée à cette prière, pour un soutien moral de nos troupes en territoire Berrichon" ! :

Citation:

En tant que mère, je viens affirmer ici, en ce jour,
Quel lait pur, que de soins, que de vœux, que d’amour,
Prodigués pour donner la vie, en naissant condamnée,
J’ai fait comme toutes les mères, tenace et obstinée !

Ô l’amour d’une mère ! Amour que nul n’oublie !
Pain merveilleux qu’un dieu partage et multiplie !
Table toujours servie, surveillée au paternel foyer,
Où Chacun en à sa part, et tous l’ont tout entier !

Ainsi, ce qu’en passant j’ai pu dire en tant que femme,
Tout ce qui était en mes pensées, dans le fond de mon âme…
Lorsqu’un soudard, un soldat dans son devoir attaché,
Me cria : -« Finis ton sermon Aumônière, il faut se coucher ! »

Lorsque la faim, la fatigue, la peur, les cris de l’ennemi,
Tenaillent nos soldats, nos pensées vont à eux, comme un cri :
-« Fais ton devoir avec courage, défends ce que Dieu t’a donné,
L’amour de ta mère, la douceur du foyer, ce pourquoi tu es né ! »

Soldats du Bourbonnais Auvergne, continuons le combat,
L’ennemi inique mérite que l’on sache partout que la COBA,
Ne recule ni ne s’effrite jamais, sous la conduite de Toflegrand !
Tondons le poilu, ramenons sa toison, qu’elle soit d’or ou d’argent!

Puisse la Fraternelle sagesse infinie d’Aristote vous illuminer dans la gloire du Très-Haut ! [/color]



Après ce partage de nourriture spirituelle, Monicaa déclare :

-« Allez dans la paix d’Aristote, donnez-vous chacun un signe de paix et d’amitié, au nom de la fraternité aristotélicienne. En ces jours sombres, où nos soldats sont loin de leurs foyers, ayons une pensée fraternelle pour ceux et celles que cette guerre a séparé!"

[i]Les fidèles se firent face tour à tour, qui pour se donner une poignée de mains, qui pour s’embrasser à qui mieux-mieux… dans la joie et la fraternité aristotélicienne, avant de quitter progressivement la Chapelle, alors que les cloches sonnaient la fin de l’office…


_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Yorn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/09/2007 10:17:03    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Pour être sûr de ne rien louper de l'office et afin de se faire pardonner de ne pas être venu aux messes précédentes, le Brigadier Yorn pénétra dans la chappelle de la COBA avant que les cloches n'aient sonné la messe.
Il profita du calme qui y régnait pour aller prier Aristote. Il s'avanca donc, à travers l'édifice puis se mit à genoux et commença sa prière.
Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 23/09/2007 10:36:47    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Linoa arriva à la chapelle comme à son habitude tous les dimanche, aujourd'hui elle était sereine beaucoup de changement allaient se produire en bien en mal?? Elle le saura une fois qu'ils seront fait...

Elle alla prier et se rendit compte qu'elle n'était pas seule...à genoux près de l'autel se trouvait un Brigadier qu'elle avait du croiser mais qu'elle ne connaissait pas, elle décida tout de même de s'agenouiller à ses côtés et prier avant que l'Aumonière arrive...

_________________



Dernière édition par linoa le 23/09/2007 10:39:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 23/09/2007 10:38:21    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

En ce dimanche matin du 23 septembre, les cloches de la Chapelle se mirent à sonner, avertissant les militaires présents à la caserne, de l’imminence de l’office.


L’Aumônière de la COBA Monicaa, ouvre les portes de la Chapelle
[b[ -« Tiens quelle surprise…. Bonjour Brigadier Yorn ! Et bien le bonjour à vous Linoa, fidèle comme d'habitude...» [/b]

et accueille les militaires déjà réunis.


-« Chers amis, mes frères et sœurs, nous voici réunis, en notre Chapelle pour un moment privilégié de partage dominical... En ces jours de rasage du poilu de Bourges, ayons une pensée de compassion pour ces « peigne-zizis » qui ne veulent pas sortir de leur coquille ! Ouvrons nos cœurs à l’enseignement d’Aristote... partageons surtout la joie, l’allégresse et l’enthousiasme de nos vaillants soldats… Gloire au Très - Haut et paix sur la terre aux hommes qu'il aime ! Récitons le Crédo aristotélicien » :


Veuillez vous asseoir »
Monicaa prit place derrière le pupitre pour la lecture du jour

Aujourd'hui je vous propose la lecture de ce qu’est et devrait être « l’Amour » :

Citation:

Nous avons et éprouvons des sentiments qui nous ont conduit vers une démarche résolue, de nous unir pour atteindre un but, un accomplissement, une réalisation ou une révélation touchant notre propre spiritualité. « Avant nous ne pouvions percevoir que le bruit, maintenant nous pouvons voir la lumière… » C’est le seul changement auquel l’humanité puisse espérer !
Ce premier stade acquis, on aspire à une volonté de partage en toute dualité. Nous trouvons là, la forme la plus visible et perceptible de l’Amour. Ce sentiment qui réunit deux êtres, deux époux qui convolent en justes noces…cet amour leur donnera l’énergie principielle pour fonder un foyer, ou partager la même aventure…. Cet aspect grandit l’amour, le rendant plus humain, plus digne… C’est EROS, la première forme de l’Amour. Mais au fil des années de vie commune, il se peut qu’au lieu d’un sentiment de création partagée, chacun s’estime lésé ou volé, dans la façon d’aimer… Le plus noble sentiment humain deviendra peu à peu, source de haine et de destruction….
Il y a aussi l’amour frustré qui se complait dans le malheur d’autrui, et met en évidence des caractériels en désordre moral, qui veulent mettre le monde à leur image chaotique. Il y a aussi l’amour « social » ou de convenances, sans tendresse, qui peut unir deux êtres aux cœurs secs, pour consolider ou amplifier une position sociale ou dominatrice….. Ces êtres abjects se donnent le change en public, mais sont aveuglés par leur cupidité ou avarice, et ne se voient même pas lorsqu’ils sont face à face !
Il se peut aussi, qu’au fil du temps EROS ne brille plus du même éclat. Que cet embrasement des premiers instants qui unissait les jeunes époux, vienne à se ternir quelque peu, en conservant toute la tendresse du début. Le poids de l’âge et des souvenirs d’efforts communs maintiennent un couple uni, mais dans une forme moins fougueuse. C’est PHILOS : l’amour philantropique, qui rejoint l’amour filial, ou multidirectionnel sous la forme d’amitié pure, et qui nous lie entre nous. C’est dans cette spirale de l’évolution de l’Amour humain que je vous convie à révéler en vous…Puis celle d’une amitié encore plus forte : La Fraternité, car c’est une amitié sincère, constructive et partagée…. « Aime ton prochain comme toi-même… »
Philos comme Eros, peut être aussi décliné, et l’on peut assister dans la même envergure, au déchirement des êtres, par cupidité, jalousie ou vanité. PHILOS peut donc aussi conduire à la haine et à la destruction ! L’amitié sincère et véritablement partagée, est une sorte d’Amour agissant exclusivement sur le plan spirituel, affectif et moral de chacun. C’est la Fraternité, et nous devons la consolider, l’enrichir et surtout la nourrir par la pratique de toutes les vertus morales, ainsi nous ne tomberons pas dans le piège de l’hypocrisie.
L’Amour ce noble sentiment humain qu’il convient de tenir éveillé en permanence, qu’il soit EROS ou PHILOS, est une parcelle de l’amour divin que le créateur a placé en chacun de nous. Il convient de cultiver cet amour, seul vestige de l’EDEN présent dans l’âme humaine, et de le préserver de toute corruption, de toute atteinte malveillante, si nous ne voulons pas qu’il soit la cause de notre propre perte ! Perdre l’Amour c’est perdre son âme, car c’est le seul moyen qui permet à l’homme d’entendre le langage du cœur. L’homme de chair, influençable et malléable, se laisse trop souvent berner, par laxisme ou par lassitude, ou bien par cupidité ou vanité : voilà les portes d’accès qu’il nous faut surveiller, pour ne pas être atteints !


Puisse la Fraternelle sagesse infinie d’Aristote vous illuminer dans la gloire du Très-Haut ! Et pour le Brigadier Yorn, et ceux qui veulent goûter au vin de messe .... une bouteille spéciale :
à une santé qui nus est chère : La nôtre !"




Après ce partage de nourriture spirituelle, Monicaa déclare :

-« Allez dans la paix d’Aristote, donnez-vous chacun un signe de paix et d’amitié, au nom de la fraternité aristotélicienne. En ces jours sombres, où nos soldats sont loin de leurs foyers, ayons une pensée fraternelle pour ceux et celles que cette guerre a séparé!"

[i]Les fidèles se firent face tour à tour, qui pour se donner une poignée de mains, qui pour s’embrasser à qui mieux-mieux… dans la joie et la fraternité aristotélicienne, avant de quitter progressivement la Chapelle, alors que les cloches sonnaient la fin de l’office…


_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
kanarvolant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/09/2007 11:30:09    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Kanarvolant avait décidé ce dimanche matin d'aller à la messe. Après une nuit plutôt heu... agitée, il eut du mal à se réveiller et à se séparer des quatre ou cinq donzelles folles de lui qui essayaient de le retenir sur sa couche (m'enfin, ça, c'est la version officielle qu'il s'apprêtait à raconter sans se faire prier en guise d'excuses), il entreprit de prendre le chemin du bâtiment pointu là bas au loin. Il se demandait quel genre de spectacle c'était. Il se dit que ça devait marrant et spectaculaire donc décida de soigner son entrée. Il arriva devant le portail de bois, on entendait ni public ni supporters à l'intérieur... il allait faire une super entrée. Il prit son élan, poussa violemment la porte qui fit un gros bruit, puis sauta, roulade avant, ATR, triple salto arrière, réception à plat ventre (personne n'est parfait). Il regarda autour de lui en se massant le dos, du genre, "c'était fait exprès" et alla s'asseoir parce qu'il avait quand même vachement mal. Il regarda les bancs vides...

- Ben, y'a personne? Rolling Eyes

Non, il n'y avait presque plus personne
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 23/09/2007 11:33:55    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Si si je suis encore là....
trinquons mon Kanar
à la bonne nôtre.... trinque et tant pis pour les absents ! Very Happy

Alors fameux ce loupiac... hein ?
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
kanarvolant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/09/2007 11:57:38    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

hips... oui, ça va.

dis donc, il est beau le clergé

*Kanarvolant vide son verre et se retourne pour lâcher une galette (il tient pas bcp l'alcool le pauvre) dans un coin de la chapelle.
Il se retourne vers Monicaa et se met à rigoler*

hihihihiiips

*tombe dans les vappes*
Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 23/09/2007 13:54:54    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Après l'entrée spéctaculaire de Kanar, Linoa alla le voir en compagnie de Monicaa

Je suis là moi aussi, Very Happy faites goûter pour voir?? Laughing

Peu de temps après Kanar tombit dans les vappes, elle rit et s'approcha de lui...elle lui mit une bonne gifle pour le réveiller Laughing mais en vain...dommage ce sera pour une prochaine fois
_________________

Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 23/09/2007 16:30:30    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Comment ça "il est beau le clergé ?" Tout ce qui porte robe de bure ou soutane n'est pas "saint" ? Laughing

En attendant mon loupiac de derrières les étagères de la sacristie, t'a complètement assomé mon Kanarvolant .. Very Happy

Tiens, aides moi Linoa, on va en profiter pour vérifier si sous ses plumes y'a des oreilles, de temps en temps il me paraît un peu sourdingue ce palmipède sévèrement burné de Montpensier.... Mr. Green
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
linoa
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2007
Messages: 14 765
Village: Polignac
PC: 8

MessagePosté le: 23/09/2007 16:42:01    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Mais avec joie Very Happy depuis le temps que je le connais je ne me suis jamais posé la question c'est le moment de vérifier Laughing

Linoa souleva Kanar pour le mettre sur un banc et attendit que Monicaa soit prête
_________________

Revenir en haut
kanarvolant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/09/2007 17:55:46    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Kanarvolant rêva, vit deux super jolies filles se pencher sur lui et tenter de le réveiller, mais quand elles y parvinrent, il vit que ce n'était que Linoa et Monicaa... il se mit alors à envoyer des coups de becs partout pour se libérer... on va mettre ça sur le compte de la nervosité
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 23/09/2007 19:08:25    Sujet du message: Messes à la Chapelle Répondre en citant

Very Happy Very Happy Very Happy -" Qui a dit qu'il ne faut pas prendre les Kanarvolants pour des canards sauvages ?... C'est pas des bêtes au bon Dieu ? Laughing

Je vous dis qu'il a "l'oreille sélective" il est sourd que quand il le veut !" Very Happy
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 03:59:39    Sujet du message: Messes à la Chapelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Caserne -> [arC]Archives communes -> Archives Chapelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 515, 16, 17  >
Page 4 sur 17

Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.
Marquer tous les forums comme lus
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite