Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum Caserne du Bourbonnais-Auvergne
Point de rassemblement de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais-Auvergne
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Consécration de la chapelle
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Caserne -> [arC]Archives communes -> Archives Chapelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ivrel
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 460
Village: Clermont

MessagePosté le: 25/08/2008 00:11:38    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le cardinal arriva assez tôt pour bien tout disposer et pour consacrer cette chapelle à Saint Nicolaïde... cheppel dont l'officiant serait ensuite Dame Monicaa, ex-soldat de la cobo et future curé de Thiers et aumonier de l'Ost du BA.
_________________
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 25/08/2008 14:55:47    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Devant la Chapelle de la Coba,

Monicaa revêtue de ses vêtures d’officiante et de sa médaille,
accueille Son Excellence le Cardinal Ivrel
-"Bienvenue à Vous votre Excellence... Avez vous fait bonne route ? "

et l’invite à entrer dans la chapelle..
-"Entrons, il y a encore beaucoup à préparer...."
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 25/08/2008 15:03:43    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

...Ainsi Monicaa défait les plis et apprête la cape d'officient de Son Excellence Ivrel

Sous les auspices d’Aristote

Le maïtre autel avait été dressé
et éclairé par trois candelabres

...et enrichi de fleurs d’origine lointaines
et non moins parfumées


L'aumônière avait également disposé dans l'offertoire, pour cette consécration :
La lumière éternelle qui porte le feu

Un coffret en bois précieux, contenant un peu de terre de Rome


L’encensoir contenant son encens


Une aiguillette d’eau


Une fillette de vin de messe

…. et le pain

_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 25/08/2008 15:08:29    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Dans la sacristie, Monicaa répétait, fébrile son texte ... L'aumônière avait préparé un exemplaire de la vitae de Saint Nicolaïde
qu’elle essayait de se remémorer pour la réciter... Elle se tenait tout à côté de la relique du Saint : « la canne d’ébène » qui ne le quittait jamais…

et son mécanisme secret…
… qui dissimule dans le pommeau doré, une fiole contenant une goutte du sang d’Aristote, que le Père de l’église conservait jalousement.
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
-lap-
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/08/2008 20:42:35    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Lap arriva tranquillement à la chapelle, c'est la première fois qu'elle était convié dans la chapelle de la caserne. Elle défroissa sa robe, qui n'était pas froissé, c'était plutôt pour s'assurer de sa mise, avant de pénétré dans la chapelle. La porte était lourde à poussé. Elle fit quelques pas dans la chapelle et admira les vitraux, les peintures. Elle avança doucement pour bien regarder partout avant de s'asseoir sur un banc. Elle ouvrit le missel qu'elle avait pris avec elle, caressa la couverture puis tourna les pages. Elle était prête.
Revenir en haut
Ivrel
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 460
Village: Clermont

MessagePosté le: 25/08/2008 22:48:27    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Ivrel à son arrivée alla se vêtir à la sacristie.

Merci Dame Monicaa, j'ai fait bonne route en effet, mais la chapelle de la COBA n'est pas loin de la Capitale, Donc la route fut plutôt une simple promenade.

Je vous remercie d'avoir tout préparé.

Puis Ivrel suivie de Monicaa se dirigea vers le choeur, el s'approcha du lutrin, ouvrit le Livre des Vertus et récita une prière :

Ode à la foi Aristotélicienne

Citation:
Grâce à la pensée et la création du Très-Haut,
Nous pouvons vivre sur ce monde.
Grâce à l'éducation du prophète Aristote,
Nous avons retrouvé la voie Divine.
Grâce à Christos montré en exemple.,
Nous savons de qui nous insprirer.

Tout les jours nous en sommes reconnaissant,
De vivre et prospérer pour Sa gloire.
Tout les jours nous en sommes reconnaissant,
de vivre dans la Foi et Sa lumière.

La Créature sans Nom,
Essaie de nous détourner.
La Créature sans Nom,
Veut qu'on s'égare de la voie divine.
La Créature sans Nom,
Nous trompe avec ses paroles.

Mais grâce à la raison,
Qui nous donne le pouvoir de résister.
Mais grâce à la Foi,
Qui nous aide à passer les tromperies.
Mais grâce à l'amour,
Que Dieu Créateur et Père nous inspire.

Nous savons nous défendre de la tentation et des péchés
.


Que ce lieu qui sera bientôt consacré puisse nous aider à vivre dans la foi.

Je vais laisser la parole maintenant à soeur Monicaa, elle va vous narrer la vie du Saint Patron de ce lieu et les raisons du choix de dédier ce lieu à Saint Nicolaïde.
_________________
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 26/08/2008 07:59:33    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Monicaa, se leva religieusement, remit de l'ordre dans le chasuble à surplis, et émue s'avança vers le lutrin, un protrait à la main, qu'elle posa délicatement devant le pupitre
... le portrait de Saint Nicolaïde... beaucoup de souvenirs lui revenaient avec émotion, elle se ressaisit, puis se racla la gorge pour éclaircir sa voix et débuta ainsi l'évocation du Saint Patron qu'elle souhaitait attribuer à cette Chapelle de la Caserne de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais Auvergne.
Fils aîné de Guillaume de Normandie, Nicolaïde combattit par les armes les Anglois, puis les hérétiques Phookaïstes. Sa famille décimée, il devint Oblat, dans un monastère, avant de devenir FrèreNico, fondateur de l’ordre Franciscain, avec Marlaeauvergne, Jarkov, Norv, Mysouris,Jeandebonem Breizh, Latan, Bibineloden, Anguillerusée, Chevalier_Saint_Georges, Girtan, Pouyss …et tant d’autres frères qui ont pris la relève…. pour terminer Cardinal émérite.... Mais reprenons le récit des faits marquants de sa vitae :
Citation:

Frère Nico vécu humblement sa foi en la parole divine. Loin de l’attrait des titres et du goût du pouvoir, il prenait plaisir à aider son prochain, prodiguant moult conseils sur la meilleure manière de vivre au quotidien. Sa compassion s’officialisa sous le nom de la Fraterie d’Aide aux indigents, mais le partage est une vertu trop rare pour que le saint homme trouve suffisamment de monde pour poursuivre cette oeuvre de charité.

Qu’à celà ne tienne. Frère Nico n’était pas homme à se laisser abattre aussi facilement. L’Eglise qu’il connut dans sa jeunesse était faible et corrompue. Comme quelques rares autres personnes d’exception, il contribua grandement au renouveau de la foi. Sa sainteté le pape Nicolas V fit appel à lui en 1453 pour occuper une charge cardinalice parmi une Curie entièrement remaniée. Elle avait pour mission de rendre à l’Eglise sa gloire disparue. La plupart des diocèses étant alors privés de guide, les nouveaux cardinaux s’attelèrent à la nomination d’évêques. Et frère Nico exhuma de l’histoire de l’Eglise les anciennes congrégations, qui fournissent encore aujourd’hui un travail indispensable au bon fonctionnement de l’Eglise.

La sainteté de frère Nico se traduisait dans son action par sa perpétuelle volonté d'apaiser les tensions et de résoudre les problèmes non pas par la force mais par la sagesse. Ce n’est que grâce à sa volonté inébranlable de communion que le saint homme réussit à calmer et à ramener les théologiens au calme. Malheureusement, sa parole ne fut pas toujours écoutée. Ainsi, il s’opposa à la décision de ses pairs cardinaux de se lancer dans la première croisade de Normandie. Cette guerre se révéla désastreuse, ne parvenant pas à convertir les hérétiques Normands.

Et pour quelque fou qui douterait encore de la sainteté de frère Nico, voici le récit du miracle dont il fut le bénéficiaire et qui prouve sans conteste l’amour de Dieu envers un de ses plus fidèles serviteurs. Il était né Normand et avait conservé en son coeur l’amour de son duché, malgré les errements d’une partie de sa population. Après avoir fondé le couvent Franciscain de Sainte-Ménéhould, et peu de temps avant d’être nommé cardinal, il déménagea en la ville d’Avranches, où il fut très agréablement accueilli. C’est là que des hommes du roi vinrent lui demander de se rendre auprès du roi d’Angleterre pour négocier les conditions d’un traité de paix.

Mais ces négociations prirent une terrible tournure. L’archevêque de Rouen, qui participait lui aussi à la représentation de la couronne de France, fut retrouvé assassiné dans son lit. Des événements d’une rare violence eurent alors lieu et les fidèles du royaume de France apprirent avec horreur la mort de frère Nico. Quelle ne fut pas leur surprise lorsque le saint homme, tout auréolé de la bénédiction divine, se retrouva en Normandie quelques jours plus tard. En vérité, je vous le dis, bénit soit celui qui aime tant Dieu que celui-ci le préserve de la mort.

Frère Nico fut d’ailleurs ainsi béni pendant longtemps puisqu’il vécu plus de soixante printemps. Toute sa vie durant, il dut faire face à une santé fragile, devant maintes fois tenir le lit en crachant du sang. Mais son oeuvre de paix, de savoir et de foi étaient trop importante pour que le Très Haut précipite son accession au Paradis solaire. Il mourut dans la béatitude au couvent Franciscain de Sainte-Ménéhould et fut inhumé en la basilique Saint-Titus de Rome, où nombreux furent ceux qui le pleurèrent. Que ceux-ci se réjouissent car il vit et vivra toujours dans nos coeurs.


Pour terminer sur une note plus enlevée, je citerai ma sœur JandeBohem, qui sourit à l’évocation des fameux "pouët" de frère Nico qui touchaient à l’insondable et à la métaphysique. Elle se souvint avoir surpris un soir de pluie, le vieillard traverser le parvis de Saint Titus, ne se sachant pas observé, il s’était mis soudain à composer un numéro de claquettes en rythme syncopé : faisant tourner en moulinets sa canne d’ébène, soulevant sa mître en cadence et puis soudain était reparti à pas lents et mesurés tout en se tenant les reins.
C’était bien là frère Nico !


Saint Nicolaïde fut soldat, et ne cessa de le rester…un soldat de la foi, de la culture et de la sagesse, par la seule arme du verbe il terrassa plus d’un dragon. « L’Ordre par-dessus tout ! » scandait-il…l’Ordre Franciscain oui, et l’ordre de discipline aussi, en toute fraternité !

Pour cet exemple charismatique, action motrice de ma foi, mais aussi, parce que je l’ai croisé dans les couloirs du couvent de Ste Menehould, puis de Valence, et enfin de Bruz où il termina son sacerdoce ici-bas…j’en ai gardé par affection, cette canne d’ébène, au pommeau secret…. Mais aussi parce qu’il est lié à une connaissance très chère à mon cœur… Girtan. Saint Nicolaïde était fidèle en amitié, on a pu s'en rendre compte après sa mort, car il cachait dans son pommeau secret, une fine rondelle du radis aristotélicien d'Anguillerusée, une fine rondelle du Cornichon miraculeux de Lorgol, un Cheveu de Norv, un morceau de l'écritoire de Jarkov, un flacon de chouchen si cher à Bibineloden... Tout se qui touchait à ses amis était conservé délicatement par le Saint Homme...

Cette Chapelle j’ai souhaité la dédier à Saint Nicolaïde, qui est un exemple de la foi en la fraternité, du travail assidu et permanent que tout homme, et particulièrement nous militaires, nous nous astreignons à respecter ! « Disciplinae ob Ordus Paxis » De la discipline naît l’ordre et la Paix. Notre foi,notre courage et l’exécution des ordres avec discipline, doit nous conduire à maintenir la paix, pour l’honneur du Bourbonnais Auvergne !..…pour la stabilité du Royaume !
Je vous aiderai avec l'humilité de ma foi à maintenir cet engagement dans vos coeurs et vos esprits !


...une fois cette évocation achevée, Monicaa plia délicatement le parchemin de la Vitae de Saint Nicolaïde
, pour le laisser sur le Maïtre Autel apprêté, Et alla s'asseoir sur un siège latéral dans l'Offertoire, méditant sur les paroles évocatrices de la vie de Saint Nicolaïde, en attendant les instruction de Son Eminence Ivrel.
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Ivrel
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 460
Village: Clermont

MessagePosté le: 26/08/2008 14:04:32    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Ivrel reprit alors la parole pour célébrer cette consécration.

Mes enfants, nous sommes réunis en ce jour du 26 Août 1456 de l'an de grace pour consacrer cette chapelle à Saint Nicolaïde.

Votre aumonier viens de nous raconter sa vie avec brio, aussi je ne m'étendrai pplus sur le sujet. Juste un dernier mot : il fut le père fondateur du Parchemin Aristotélicien, le journal de Rome, que j'ai repris à sa mort.


Ivrel se tourna alors vers l'autel et prit un cierge qu'elle alluma.

Que ce lieu soit emplit de lumière, et que cette lumière sacrée nous guide sur le chemin de la vie dans la voie difficile de la vertu.

Elle le déposa alors sur le grand chandelier à côté de l'autel.



Elle fit alors le tour du lieu en le bénissant avec son goupillon et en récitant les paroles sacrées reprises par les fidèles assemblés en ce lieu.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

_________________
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 26/08/2008 16:07:44    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Monicaa debout, tout en signant récitait le crédo en même temps que Son Excellence Ivrel...

Jecrois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
lanfeust86
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 943
Village: Clermont
Localisation IRL: Bourbonnais Auvergne

MessagePosté le: 27/08/2008 15:10:41    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Lanfeust arriva à la chapelle en retard et pris place près de Lap. Il n'y avait pas grand monde, que des clermontois...

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

_________________
Revenir en haut
Monicaa


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 857
Village: Clermont

MessagePosté le: 27/08/2008 17:08:15    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Monicaa fit un petit sourire à Lanfeust pour le remercier, et invita d'un clin d'oeil -Lap- et les autres militaires à faire de même que Lanfeust... Wink
_________________

Filleule de Modjo et de Nèvenoë....
Revenir en haut
Ivrel
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 460
Village: Clermont

MessagePosté le: 28/08/2008 12:25:42    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Ayant béni ce lieu par le feu et l'eau, elle prit alors une boite richement ouvragée que Dame Monicaa avait posée en entrant sur l'autel.
Cette boite contenait de la terre.

Se rendant au quatre coins de la chapelle, elle deposa un peu de la terre issue de la basilique Saint Titus de Rome. Symbolisant par ceci le 3ème élément.

Elle alla ensuite allumer l'encensoir, et le laissa diffuser sa fumée odirifère dans le lieu. On voyait la fumée de l'encens qui voltigeait dans la légère brise, symbolisant l'impalpabilité de l'air, le 4ème élèment.

_________________
Revenir en haut
-lap-
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/08/2008 17:05:22    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Lap fut contente de voir Lanfeust, elle lui fit un sourire, elle se sentait moins seule, puis récita aussi le Crédo

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut
Pythagore


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 15 244
Village: Aurillac
Localisation IRL: Aurillac
PC: 8

MessagePosté le: 28/08/2008 21:55:43    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Effectuant ma promenade du soir quotidienne, je passe devant la Chapelle. Quelle surprise, j'y entends des voix qui s'en élève comme si une cérémonie avait lieu... Pourtant, nous ne sommes pas dimanche !!! Poussé par la curiosité, je m'approche et je passe la tête par la porte pour voir.

J'ai le plaisir d'apercevoir Son Eminence Ivrel et l'Aumônier Monicaa officier. Deux personnes seulement sont présentes. Personne n'a été prévenu ?

Je décide d'entrer et de me joindre à la cérémonie. Le Crédo retentit, je suis et le récite avec les autres.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

_________________
Revenir en haut
Ivrel
Noble du BA
Noble du BA

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 460
Village: Clermont

MessagePosté le: 31/08/2008 21:36:04    Sujet du message: Consécration de la chapelle Répondre en citant

Présentant aux fidèles assemblés le Livre des Vertus.

L'éther est le cinquieme element qui represente la sphere celeste, le lien qui nous uni au tres Haut, symbolisé par cet ouvrage qui contient l'enseignement de nos 2 prophètes : Aristote et Christos.

Que le Très Haut protège ce lieu des impurs et en fasse un lieu qui lui est consacré !
Que le très saint Aristote, insuffle la Raison dans les pensées tourmentées qui visiteront ce lieu,
Que Notre Créateur bénisse ce lieu dédié à la diffusion de Sa parole !
Que le très saint Christos insuffle la paix dans le cœur de ceux qui visiteront ce lieu !
Que ce lieu devienne le nœud principal de notre voyage vers la paix, l’amour et le paradis solaire.
Par Titus qui consacra la première cathédrale, et par le pouvoir qu’il nous a transmis de perpétuer ce geste,
Moi Ivrel, Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne, Evêque de Clermont et Dame de Tournoël, je consacre ce lieu pour qu’il soit un point d’entrée dans la communauté des fidèles.
Cet endroit est désormais un lieu consacré interdit à ceux qui n’ont pas la foi ou qui sont exclus de la communauté des fidèles. Tout acte de blasphème fait en ses lieux serra une injure envers le Très Haut lui-même.

Deo gracias

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 21:02:43    Sujet du message: Consécration de la chapelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Caserne -> [arC]Archives communes -> Archives Chapelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.
Marquer tous les forums comme lus
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite