Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum Caserne du Bourbonnais-Auvergne
Point de rassemblement de la Compagnie d'Ordonnance du Bourbonnais-Auvergne
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le terrain d'entraînement
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1120, 21, 22  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Entrée de la Caserne -> Remparts et porte d'entrée -> Archives Entrée de la caserne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Capri De Kolhan



Inscrit le: 21 Juil 2008
Messages: 2 473

MessagePosté le: 02/09/2009 23:50:42    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revue du message précédent :

Capri qui voulu prendre un peu l'air et qui avait entendu parlait du parcours, fameux parcours à ce qu'elle en avait entendu des récits.
Parait même qu'il y avait une gentille bête à corne !!
 
Elle s'approchait donc lorsqu'elle vit un attroupement !!
 
Elle se précipita vers tout ces gens ! un accident c'est sur ! mais elle n'avait rien avec elle, pas de trousse ...tant pis elle prit un pas plus rapide pour se rapprocher du groupe.
 
Elle passa devant une sorte de puits, il lui avait semblait voire deux mains accrochées sur le rebord...elle secoua sa tête et cligna des yeux, ...puis continua et vit Pascale qui était là...ouf tant mieux...elle continua de son pas rapide à se rapprocher du groupe lorsqu'elle hésita un instant tout de même !!
ces deux mains ? ...il lui avait bien semblait avoir vue deux mains accrochées ?!!! et si il y avait un autre blessé ? ...Elle s'arrêta et regardait Pascale s'affairer autour du blessé qu'elle ne reconnaissait pas d'ou elle était, puis regarda le puits...hésita puis se dirigea vers le puits.

 
Elle eut peur de s'approchait, si cela était une farce, elle n'était pas de bon gout certe !!
Elle regarda ces mains, elles étaient sale, avec des plaies infectées, et avait une couleur bleu violacées...c'était des vrais mains !!!!
elle respira un grand coup et se pencha et vit un soldat accroché, sale, exténué, les yeux fermés, visage contre le mur du puits.
 
Hé ho ? ça va ?
 
Elle ne sut comment le prendre, comment l'aider à le monter sur le muret, un œil rapide autour d'elle et elle compris que  personne ne pourrait l'aider ils étaient tous vers l'accident...même si elle criait le temps qu’ils comprennent qu’il y a quelqu’un ici le pauvre garçon serait au fond…
 

Des gémissements se faisait entendre, le pauvre était trop fatigué pour parler, épuisé, depuis combien de temps était ‘il là ?..
 

 

Arff !! Une chose est sur faut que je trouve quelques choses !!
s'adressant au soldat

Courage je suis là !!! je vais vous aider !! tenez bon !!! encore quelques minutes !!
 

 

il fallait a tout prix qu'elle trouve un truc qui l'empêche de tomber au fond du puits.
Elle prit la ceinture qui tenait ses habits et attacha un poignet avec un nœud solide et lia l’autre extrémité à une sorte de tronc d’arbre qui poussait sur le muret.
Au moins s’il lâche il sera accroché par un bras. Ceci lui donnait un peu plus de temps pour trouver quelqu’un pour l’aider.
 

Elle courut vers le groupe et s’écria !!
 

J’ai besoin d’aide ici quelqu’un vite  un homme de ce côté est aussi en danger !!
Croisa  le regard de Pascale et compris qu’elle avait à faire à un cas grave, elle regarda rapidement le corps à plat ventre au sol. Il lui semblait reconnaitre une femme, …le gallon sur son épaule lui dit de suite qui c’était !
 

Oh mon dieu sofio ?
Pascale je ne peux t’aider dans l’immédiat un homme est  en détresse là-bas. Mais je te rejoins en salle de soins dés que possible.
 

Un soldat vint vers moi et me dit je peux venir vous aider !

Comment deux accident en même temps sur ce parcours ? décidement elle était bien contente de ne pas pouvoir le faire, étant encore en convalescence aprés son attaque de loup. Se dit qu'elle fera durer son état pour éviter ce parcours !!

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Capri De Kolhan
Directeur d'hopital
Directeur d'hopital

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2008
Messages: 2 473
Village: Montbrisson
PC: 7

MessagePosté le: 02/09/2009 23:58:27    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Capri qui voulu prendre un peu l'air et qui avait entendu parlait du parcours, fameux parcours à ce qu'elle en avait entendu des récits.
Parait même qu'il y avait une gentille bête à corne !!
 
Elle s'approchait donc lorsqu'elle vit un attroupement !!
 
Elle se précipita vers tout ces gens ! un accident c'est sur ! mais elle n'avait rien avec elle, pas de trousse ...tant pis elle prit un pas plus rapide pour se rapprocher du groupe.
 
Elle passa devant une sorte de puits, il lui avait semblait voire deux mains accrochées sur le rebord...elle secoua sa tête et cligna des yeux, ...puis continua et vit Pascale qui était là...ouf tant mieux...elle continua de son pas rapide à se rapprocher du groupe lorsqu'elle hésita un instant tout de même !!
ces deux mains ? ...il lui avait bien semblait avoir vue deux mains accrochées ?!!! et si il y avait un autre blessé ? ...Elle s'arrêta et regardait Pascale s'affairer autour du blessé qu'elle ne reconnaissait pas d'ou elle était, puis regarda le puits...hésita puis se dirigea vers le puits.
 
Elle eut peur de s'approchait, si cela était une farce, elle n'était pas de bon gout certe !!
Elle obsersva les mains, sales, ensanglantées, d'une couleur violacée bleuté...ce sont des vrais mains !!!!!
Son coeur se mit à battre vite tout un coup.
elle respira un grand coup et se pencha et vit un soldat accroché, sale, exténué, les yeux fermés, visage contre le mur du puits.
 
Hé ho ? ça va ?
 
Elle ne sut comment le prendre, un œil rapide autour d'elle et elle compris que  personne ne pourrait l'aider ils étaient tous vers l'accident...même si elle criait le temps qu’ils comprennent qu’il y a quelqu’un ici le pauvre garçon serait au fond…
 

Des gémissements se faisait entendre, le pauvre était trop fatigué pour parler, épuisé, depuis combien de temps était ‘il là ?..
 

 

Arff !! Une chose est sur faut que je trouve quelques choses !!
s'adressant au soldat

Courage je suis là !! je vais vous aider !! tenez bon encore quelques minutes !!! je vais trouver quelques choses pour vous aider !!
 

 

il fallait a tout prix qu'elle trouve un truc qui l'empêche de tomber au fond du puits.
Elle prit la ceinture qui tenait ses habits et attacha un poignet avec un nœud solide et lia l’autre extrémité à une sorte de tronc d’arbre qui poussait sur le muret.
Au moins s’il lâche il sera accroché par un bras. Ceci lui donnait un peu plus de temps pour trouver quelqu’un pour l’aider.
 

Elle courut vers le groupe et s’écria !!
 

J’ai besoin d’aide ici quelqu’un vite  un homme de ce côté est aussi en danger !!
Croisa  le regard de Pascale et compris qu’elle avait à faire à un cas grave, elle regarda rapidement le corps à plat ventre au sol. Il lui semblait reconnaitre une femme, …le gallon sur son épaule lui dit de suite qui c’était !
 

Oh mon dieu sofio ?
Pascale je ne peux t’aider dans l’immédiat un homme est  en détresse là-bas. Mais je te rejoins en salle de soins dés que possible.
 

Un soldat vint vers moi et me dit je peux venir vous aider !
 

Comment deux accident en même temps sur ce parcours ? décidément elle était bien contente de ne pas pouvoir le faire, étant encore en convalescence après son attaque de loup. Se dit qu'elle fera durer son état pour éviter ce parcours !!

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pitchoun


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2008
Messages: 1 476
Village: Polignac

MessagePosté le: 03/09/2009 06:28:00    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Les bruits d'une certaine agitation étaient parvenus aux oreilles de Pitchoun ; rien de normal dans tout ça .....
Elle se leva en hâte de son bureau et suivit les sons .
Elle arriva sur le champs d'entrainement et vit un attroupement . Elle courut plus vite encore en apercevant la silhouette de Lin .
Au sol , plus de boue , plus de terre , rien qu'une mare rouge . Mille questions dans sa tête .
Un regard vers le taureau inerte puis son visage , plus anxieux se porte vers un autre corps sans vraiment le reconnaitre , une femme ..
Pascale est déjà là , affairée à soigner la blessée . Avec un médecin comme Pascale , elle est entre de bonnes mains .
Pitchoun s'approche , se fraye un passage , reconnait Sofio . Son visage se décompose en voyant l'atrocité et la grandeur de la plaie .


Pascale , je peux faire quelque chose ? la regarde , prête à intervenir et à seconder celle qui , pour elle , est une référente .

Un regard circulaire pour apercevoir Capri en meilleure forme que ces temps derniers . Elle aussi semblait bien occupée .
Mais que se passait il donc ???
Elle ne bougea pas pour l'instant , attendant les ordres du Major .

_________________
Revenir en haut
japhet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/09/2009 08:55:28    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Ayant rejoint l'attroupement avec Merenwenn, Tim et Pascale, Japhet se rendit compte de l'identité de la victime. Son capitaine gisait inanimé à terre. Le temps de reprendre ses esprits et il se mit à courir en direction de l'infirmerie pour y ramener un brancard le lui avait ordonné Pascale. Il fouilla partout et en trouva un qu'il se dépêcha de ramener près de Soso

Voilà le brancard que tu as demandé Pascale. Dis moi qu'elle va s'en sortir, dis moi que c'est pas grave hein !
Revenir en haut
Riggins
Volontaire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 7 884
Village: Murat
Localisation IRL: A la guerre ou a murat
PC: 8

MessagePosté le: 03/09/2009 10:08:08    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Tim attendit près du brancard comme pascale avait dit, comme ca, il serait pret des qu'il faudrait transporter la capi a l'infirmerie.
_________________
Ancien Adjudant des terribles

Revenir en haut
niico94
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/09/2009 11:58:31    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Nico ne voyait plus, n'entendait plus et ne respirait quasiment plus. Son esprit était au comble du désespoir et lui ordonnait de lacher prise chaque seconde. Mais quelques choses dans sa tête lui en empêchait, l'espoir? Si c'était ça, il devait être infime. Les voix continuait à vagabonder dans sa tête, à passer par ci par là dans la moindre compréhension. L'une d'elle semblait plus forte que les autres. Nico n'y fit pas attention, il était trop occupé à garder intacte cette infime espoir le tenant encore vivant.

Il resta dans cette position toujours mourant voir agonisant.
Revenir en haut
Naudeas


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 523
Village: Montbrisson

MessagePosté le: 03/09/2009 14:57:27    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Les genoux dans la boue, toujours pressant les plaies, elle avait arrêté de cogner, des gens s'attroupaient, Pascale aussi qui avait pris le relais, son corps n'avait plus une once d'un soupir. Naud restait plantée la, impuissante elle l'était, elle le savait, ses points étaient serrées, elle ne voulait pas assister à la suite, deuxième plaie qui s'ouvrirait et qui ne se refermerait jamais...Elle ferma les yeux, faisant abstraction de tout ce qui se passait sous son nez, rien, elle ne voulait plus voir à cet instant précis.

Le néant s'ouvrait une deuxième fois sous ses pieds, seule, elle ne l'était plus mais à cet instant si, les larmes coulaient, le souffle du taureau était encore plus présent dans sa tête, des flashs, des images, de l'attaque de Sofio...Mais aussi les images de joie...Le glas avait sonné la fin...enfin elle le sentait, pas un mot...pour personnes...elle partirait..

Elle frappa le sol, avec ses points, ouvrit les yeux et regarda au ciel


Tu m'en veux?! tu veux quoi ?! tu es qui pour me les prendre comme ça !!!! Je te hais, tu as gagné une ennemie...

Elle s'adressait ainsi au ciel, ne faisant fi des gens qui se pressaient toujours
_________________
Capitaine
http://www.youtube.com/watch?v=vPfamIVjZGk
Revenir en haut
Capri De Kolhan
Directeur d'hopital
Directeur d'hopital

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2008
Messages: 2 473
Village: Montbrisson
PC: 7

MessagePosté le: 03/09/2009 21:12:42    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Capri repartit vers le puits, ou elle avait laissée un homme à moitié mort accrochée comme elle avait pu.
le soldat qui lui avait proposé de l'aide c'était évaporé !!
Bon puisque personne veut m'aider !! va falloir que je fasse preuve d'imagination...elle se sentait tout de même fragile, elle n'avait pas complétement récupérée, et ses forces étaient relativement amoindris...

En arrivant elle jeta un coup d'oeil pour voire si l'homme était toujours là accroché à sa ceinture...OUI !!! il est encore là, elle senti un soulagement mais en même temps une angoisse...comment elle allait faire pour le sortir de là bon sang !! elle n'était pas assez forte pour l'extirper d'ici.
Mais ou est passé ce soldat qui lui avait proposé son aide !!!

Elle tenta de crier pour demander de l'aide !!!

HHEEYYYY !!!! J'AI BESOIN D'AIDE PAR ICI !!! Y 'A UN HOMME QUI SE MEURT !!!!!

elle se pencha vers l'homme qui lui semblait reconnaitre ?...elle n'avait pas fait attention jusque là mais il lui semblait bien qu'elle le connaissait...elle voyait pas trés bien son visage et n'osait le toucher de peur qu'il lache et qu'il tombe....

ça va allez tenez bon !!! on va vous sortir de la !!!
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pitchoun


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2008
Messages: 1 476
Village: Polignac

MessagePosté le: 04/09/2009 06:39:18    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Pitchoun attendait les ordres de Pascale . Elle se sentait inutile , ne savait quoi faire pour aider .
L'état de leur Capitaine n'était pas au mieux mais le Major avait fait le maximum qu'elle puisse faire au vu du lieu où elles se trouvaient .
Gardant toujours un oeil sur Capri , elle l'entendit appeler de l'aide . Elle réagit assez vite et s'adressa à Pascale .


Pascale , je vais aider Capri .

A peine eut elle fini sa phrase , qu'elle avait déjà tourné les talons et se précipitait vers la damoiselle encore fragile .
Elle appréhenda la situation d'un coup d'oeil , regardant dans le puits où se trouvait un soldat en bien mauvais état. Capri l'avait attaché avec sa ceinture .


Recule toi Capri , je vais essayer de le hisser hors de là .


Elle se saisit de la ceinture , cala ses pieds de chaque côté du puits , bassin appuyé sur la margelle dans un premier temps .
Lentement , doucement elle essaya de faire bouger le soldat . Son effort fut vain .
Nom de nom ... elle devait y mettre toutes ses forces ; cet homme était en train de mourir et il était hors de question que Pitchoun laisse faire ça ..
Avec l'énergie du désespoir , elle tira encore plus fort . Son corps n'était plus que muscle et elle sentit sa prise bouger .
Celà lui insuffla de nouvelles forces et elle continua encore et encore ses efforts , se cabrant davantage au fur et à mesure que le corps remontait .
La tête de l'homme commençait à apparaitre .
Allez plus que quelques efforts .. elle y était presque ..
Dans un dernier élan , elle tira toujours plus fort , tombant à la renverse .
Le corps s'extirpa du puits et vint la rejoindre sur le sol .
Elle était épuisée mais il fallait encore s'occuper du blessé .
Elle le fit rouler sur le sol et commença à reprendre son souffle .


Ca ... Ca ... Capri ....je .... je ....je te laisse co ... commencer à l'ex ... à l'examiner ...
_________________
Revenir en haut
pascale


Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 6 949
Village: Montbrisson

MessagePosté le: 04/09/2009 15:15:58    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Un semblant d agitation autour d elle....
La tête de Sofio sur ses genoux, elle lui caresse machinalement les cheveux...
Devant elle son regard passe sur les soldats qui tiennent un brancard devant elle ..Qui semblent lui parler...

La blonde , sourde soudain à tout ce qui l entoure, profite de ce moment de répit ou elle semble se retrouver seule avec l ex Capitaine...Dernier instant de communion avec celle qui a tout donné à ses hommes..A sa famille...A la COBA...

Les yeux verts s assombrissent de chagrin...L eau salée remplit son regard...commence à déborder sur ses cils...s écoule lentement le long de ses joues pour aller mourir au coin de ses lèvres...Sans discontinuer...

Sa main passe sur le visage de Sofio, ferme à jamais son regard...
De sa veste d uniforme , elle fait un oreiller ou elle dépose en douceur le visage du Sénéchal apaisé ou se dessine un léger sourire presque narquois..

Cris dans le ciel...Est ce une coincidence....
Pascale lève les yeux et voit passer les oies sauvages...
Un dernier regard à son amie, elle se lève..suit des yeux le vol majestueux...Un sourire vient s esquisser sur son visage accablé de tristesse.

Il lui faut dire quelque chose...les seules paroles qui lui viennent à l esprit...


Elle a rejoint les oies sauvages....

Le Major se met au garde à vous devant la dépouille au sol , fait un salut militaire pour un dernier hommage...Demi- tour....Un jour elle aussi rejoindra les oies sauvages...
Elle s éloigne, laissant aux autres le chagrin, part avec l amertume...
Tout doit continuer...Pour la COBA.... Pour Sofio...
Revenir en haut
Riggins
Volontaire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 7 884
Village: Murat
Localisation IRL: A la guerre ou a murat
PC: 8

MessagePosté le: 04/09/2009 15:58:43    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Tim resta debout en silence derrier pascale.
Il la voit arreter ses soins puis fermer les yeux de sofio en silence.

Elle a rejoint les oies sauvages....

Les paroles de sofio, cette fois c'est fini, sofio ne les bousculera plus, ne les engueulera plus les forcer a se depasser
a toujours aller de l'avant.

Il murmure :
Adieu sofio, je ne t'oubliera pas, valeureuse combattante et valeureuse capitaine ...


Il s'écarte et se recule de quelques pas.
_________________
Ancien Adjudant des terribles

Revenir en haut
Capri De Kolhan
Directeur d'hopital
Directeur d'hopital

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2008
Messages: 2 473
Village: Montbrisson
PC: 7

MessagePosté le: 04/09/2009 19:39:32    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Capri qui tenait le poignet du soldat accroché au puits, vit l'infirmière arriver en courant.
Dieu soit loué !! se dit-elle quelqu'un avait entendu son appel.


 Recule toi Capri, je vais essayer de le hisser hors de là.


oh oui avec plaisir !! je n'ais pas assez de force !!

Capri se sentit tout un coup d'une grande incapacité physique, elle n'avait pas encore récupéré de son accident et ses blessures étaient encore douloureuse pour certaines...Elle eut soudain un dégout d'elle même de ne pouvoir faire plus...ce n'était pas à son habitude d’être inopérante comme cela....
 
Pendant que Pitchoun s'installait et se calait pour ne pas être emportée par le poids du soldat, Capri se calla aussi pour plus de sécurité et pour sécuriser L'infirmière.
Fur et à mesure que Pitchoun gonflait ses poumons et bloqué sa respiration, l'homme remontait de cm en cm.
Du poignet Capri saisi l'avant bras puis le bras quand elle sentit un relâchement total de la part du soldat. Mais l’infirmière ne lâcha pas, dans un grand effort la tête de l’homme passa par-dessus le rebord du puits.


Capri agrippa les vêtements du soldat et dans un dernier élan  Pitchoun rassemblant toutes ses forces et tira un dernier coup.
Le corps tout entier du soldat passa par-dessus le rebord du puits, et  l’infirmière en tomba à la renverse.
 

Ca ... Ca ... Capri ....je .... je ....je te laisse co ... commencer à l'ex ... à l'examiner ...
 

Capri aida Pitchoun à faire rouler sur le sol ce corps inanimé afin de commencer l’examen.
 

Oui oui reprends ton souffle…levant la tête une seconde …elle aperçut l’attroupement autour de sofio, …mais comment se faisait-il qu’elle ne soit pas transportée à l’hôpital ? que ce passe-t’il donc ? ….Pascale qui fait un salut militaire ?....Capri  n’ose imaginer et ne veut pas penser…elle se concentre sur le soldat qu’elle reconnait !! …


NIICO !!! NIICO !! Vous m’entendez ?
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alban d'Azayes


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 61
Village: Montbrisson
Localisation IRL: Artonne

MessagePosté le: 04/09/2009 19:41:36    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Sans vraiment savoir pourquoi il avait suivi quelques soldats qui couraient vers le terrain d'entrainement.

Arrivé sur place il s'arrêta net. La situation s'imposa à lui avec une telle violence qu'il en fut soufflé. Impossible de bouger, il regarda la scène comme s'il n'était plus là, plus haut. Il vit le Major se relever du corps et annoncer son décès. Grande douleur partagée. Certains se mettaient au garde-à-vous, d'autres pleuraient,
mais tous semblait rendre un hommage à la grande Dame allongée là.

Malheureusement, il n'y avait plus rien à faire. Il vit Naudéas à genoux s'en prenant au sort. Connaissant la relation qui les liait il comprit la réaction et ne put que s'associer à elle.

Lentement il regagna ce qui semblait être son corps. Comment pouvait-on être si détaché des choses ?
Il ne se comprenait pas lui même parfois...

Il s'approcha lentement de celle qu'il appelait son amour et posa la main sur son épaule. Il voulait lui signifier sa présence et surtout ne savait que dire dans ce genre de situation. À chaque fois c'était pareil...

Ne sachant trop ce qu'il devait faire en telle situation il s'abaissa à son oreille et lui dit :


Vient mon coeur, retournons à ton bureau.


Il n'ajouta rien de plus. La douleur des gens étaient parfois imprévisible et il souhaitait rester le plus discret possible, ne voulait s'imposer dans de tels moments...
_________________
Ex-Capitaine (2 jours de poste Laughing)
Revenir en haut
Naudeas


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 523
Village: Montbrisson

MessagePosté le: 04/09/2009 20:31:06    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

L'annonce de Pascale n'avait fait que confirmer ses pensées, elle la savait perdu à jamais. Elle avait perdu sa douceur, son amie. Une relation des plus étranges les liées. Elle avait pris la moitié qui lui appartenait sur leur amitié.

Une main vint se poser sur son épaule, elle semblait rassurante, mais elle se trouvait encore plus loin. Des mots susurrés à son oreille. Elle se leva machinalement, couverte de boue, la prévôt avait baissé les bras. Il était là, son meilleur appuis. Elle s'appuya contre lui, il la trainait. Elle était un poids sans ame.

_________________
Capitaine
http://www.youtube.com/watch?v=vPfamIVjZGk
Revenir en haut
niico94
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/09/2009 21:38:37    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Nico commençait à perdre du sang. Ce sang dont il n'avait jamais su les origines. Il ne connaissait qu'un seul membre de sa famille et il n'était même pas de lien direct. Malgré tout son cousin avait été toujours là pour lui et il était comme un frère pour le Thiernois. Si la vie lui revenait il espérait un jour le revoir.

Le Brigadier se rendait compte soudain qu'il avait tellement de chose à faire dans sa vie alors qu'il était sur le point de mourir. Tant de chose aurait dû être fait avant sa mort. Le souffle lui manquait. Il était à moitié aveugle. Un bras amoché et l'autre cassé ou un truc dans le genre, il ne savait pas, il ne l'avait même pas regarder. Sa vie défilait devant lui: Son enfance dans les rues de Montbrison, ses conquêtes d'adolescent, son passage à l'âge adulte, la découverte de son cousin, l'intégration dans la COBA, la mutation à Thiers... Et toutes ces choses encore qu'elles soient belles ou non. Un long moment dans sa tête s'arrêta sur Cristal. Puis à sa demande en mariage, l'annonce qu'elle était enceinte. Cette pensée obligea Nico à rester vivant. Il imaginait ses enfants, n'ayant jamais connu leur père. Ce mince espoir évoqué auparavant était donc ça.

L'agitation continuait à augmenter autour du puits. Mais personne ne le voyait. Il se souvenait qu'une voix lui avait dit quelques choses à un moment, l'aurait-on remarquer? Juste à ce moment où l'espoir renaissait de ses cendres, une main saisit sa main. Cette main était douce, une main d'une fille. Nico avait lâcha prise et se fit porter par cette main. La face collé contre la roche, il cognait contre la paroie du puits mais qu'importe, il ne ressentait plus aucune douleur, la douleur l'avait déjà envahit et ne pouvait être plus à son comble.

Des impulsions vers le haut donné par le possesseur de cette main se faisait ressentir. La vie revenait peu à peu dans le corps de Nico, l'air s'introduisant dans ses narines. Un crachat de sang jahit de la gorge de Nico mais cela ne fit que déboucher ses intestins et donc devait être positif. Une fois arrivé un haut, la personne le remontant s'écroula à terre avec lui et parla le souffle léger elle aussi. Nico ne distinguait pas les paroles mais savait qu'une autre personne était présente. Cette odeur était familière. Une odeur mêlée d'odeur d'hopîtal et de taverne de Montbrison. Les tavernes de Montbrison. Ca aussi il aurait aimé aller y faire un tour avant de mourir. Ca ne pouvait être qu'autres que Capri.

Puis, Soudain la voix familière elle aussi lui cria dans les oreilles avec un sentiment mélangé de volonté de le sauvé et de tristesse à la pensée de la perdre.

Nico ne sut pas ce qu'il se passât après, il s'endormit...
Revenir en haut
Capri De Kolhan
Directeur d'hopital
Directeur d'hopital

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2008
Messages: 2 473
Village: Montbrisson
PC: 7

MessagePosté le: 06/09/2009 08:16:09    Sujet du message: Le terrain d'entraînement Répondre en citant

Pendant que Pitchoun récupérée Capri faisait un rapide examen. Il y a avait du sang  séché un peu partout sur son visage et ses mains, des taches bleu rougeatre sur les mains, mais il en pouvait faire plus ici, il fallait le dévêtir et les prodiguer les soins adéquate.
Il respire !!
dit-elle à voix haute,
bon Pitchoun ça va ?
Il est trés désydraté il faut qu'on l'enmêne en salle de soin, il nous faut trouver un brancard et deux soldats pour le transporter.
Elle se releva en même temps qu'elle parlait et regarda vers Pascale. Beaucoup étaient debout, certains à genoux auprés de ...arff elle ne voulait y croire !!!
Elle regardait mieux, et ne vut que la réalité de la chose, Sofio était morte !!!
Puis elle observa Pitchoun qui l'avait rejoint et qui regardait elle aussi dans la même direction.

Je crois qu'elle s'en est allée...vous la connaissiez ? la sénéchale ?
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 10:34:15    Sujet du message: Le terrain d'entraînement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Caserne du Bourbonnais-Auvergne Index du Forum -> Entrée de la Caserne -> Remparts et porte d'entrée -> Archives Entrée de la caserne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1120, 21, 22  >
Page 10 sur 22

Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.
Marquer tous les forums comme lus
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite